Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

PAROLE PROPHÉTIQUE

CONCERNANT LA VENUE DU «SAMARITAIN» DE CÔTE D'IVOIRE

Reçue le 27 Avril 2012.


Mais un Samaritain, qui voyageait

Étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit.

Luc 10: 33

 

Shalom !


En début de semaine, une pensée pris son ampleur en ceci : le Samaritain de la Bible n'avait rien de comparable avec ceux de son époque, de son entourage également. Il n'a pas regardé à autre chose que ce qui était réel : un homme gravement blessé sur le chemin par lequel il allait, et comment il pris pitié de lui, lui laissant sa monture, le dirigeant vers un abri où soins, gîte et couvert lui serait donné. Voilà ce à quoi je pensais.

Puis ce Vendredi 27 avril au matin, alors que je vaquais à quelques occupations me revint en mémoire, et ce, avec force, la pensée de cet homme généreux appelé « le Samaritain » et monta en mon cœur la ferme assurance que l'Esprit saint voulait s'adresser à tous en ce qui le concernait.

En ce qui concerne ces gens, un rejet était ce que nous appellerions aujourd'hui due à la xénophobie ou plus encore du racisme. Les juifs allaient jusqu'à prétendre que samaritain pouvait se traduire par démoniaque - Jean 8/48 - Les Juifs lui répondirent: n’avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un démon?

Cependant, regardons plus loin et voyons cette autre parole : Luc 17/16 - Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C’était un Samaritain.

Lorsque le Seigneur vint parmi les siens, il est écrit qu'ils ne l'ont pas reçu. Alors, je vous en prie, lorsque viendra le temps de la venue de cette personne, ne soyons pas ainsi, et sachons voir le sceau de Dieu sur sa vie, parce qu'il sera bel et bien l'envoyé de Dieu pour la Côte d'Ivoire que le Seigneur appelle, dans ce message prophétique : LA FILLE DE SON AMOUR.

Pour ceux-la qui savent bien que je ne parle pas pour parler mais que je m'exprime juste lorsque j'en reçois l'ordre (parce qu'en ce qui me concerne, c'est bien d'ordre de parler dont il s'agit) et malgré ma position devant le Seigneur, à ses pieds, j'attends toujours son agrément pour dire, et surtout je m'assure que la parole reçue correspond bien à la parole écrite.

Ce Vendredi matin, le cœur en larmes, les yeux ruisselants (il y avait un moment que cela ne m'était pas arrivé pour la Côte d'Ivoire) j'ai trouvé confirmation dans la lecture des Lamentations de Jérémie 3/31 à 39 et Esaïe 6/13... ainsi que le Psaumes 45/11 à 18. J'ai obtenu ce que je cherchais, cherchez ce que votre cœur désir.

Shalom mes chers frères et sœurs; ce SHALOM est nécessaire à notre bonheur de chaque jour.

Naomie.


PAROLE DU SEIGNEUR :

« Le « Samaritain » promis pour La Côte d'Ivoire est semblable à celui de la Bible ! Il n'appartient à aucune caste ; en fait, il ne pense pas comme « eux »

Sa vision est différente ! Sa réflexion est différente ! Sa pensée est différente !

Il regarde et il voit la souffrance de celui qui est a terre ; Il prend le temps de s'occuper de lui, lui laissant sa monture ; il n'a rien à faire de la pensée des « autres »

Il est humble (à l'image du Seigneur) ; Il n'a rien pour plaire et pourtant il plaira à cause de « son charisme »

Il dégagera un « aura » de lumière ; Et n'aura que faire des « sous-entendus » et des quolibets !

Certains l'aimeraient, et d'autres voudront se moquer de lui, mais ceux-là ne représentent pas la majorité.

Et le Seigneur lui dira : « ce que tu as fait à ces plus petits, c'est à Moi que tu l'as fait ! »

Pour UN PEU DE TEMPS, la fureur de Dieu s'est enflammée ; Il a tendu sa main afin que se précipite les chevaux de sa colère ! Les eaux ne se sont pas ouvertes sur ceux qui étaient assaillis et pris au piège !

Mais dans UN PEU DE TEMPS, parce que la colère du Tout-Puissant ne dure pas a jamais, Il va de nouveau tendre le bras et sa main se fera bénissante.

Il sera lui-même (au travers du samaritain) celui qui bande la plaie qu'Il a lui-même créée, et viendra alors le temps de la découverte de son Oint, de son envoyé.

Ce que le Seigneur avait résolu en son cœur a trouvé son accomplissement.

Nulle consolation ne peut provenir d'un cœur défaillant, d'une âme « alarmée » 

Seule la main du Tout-Puissant calmera toute frayeur et apportera le « renouveau » promis.

Celui qui a osé défier l'autorité du « Saint » a ouvert les écluses de la colère divine, qui n'a rien de comparable !

A qui pouvez-vous me « mettre en pendant » (en comparaison (?) et a qui pouvez-vous argumenter dans votre incompréhension ?

Mettez plutôt le sac et la cendre et pleurez sur votre péché !

Mon désir n'est pas de mettre votre nation la Côte d'Ivoire dans les sentiers de l'abandon, telle une « fille rebelle à son Père »

J'ai pourvu ! Il a été pourvu pour celui-là qui reconnaît que le salut n'a pas d'autres chemins que celui de la mort que produit la vie !

Vos jeunes gens sont tombés ; vos enfants sont morts avant de voir le jour et vos femmes ne savent plus que le poids des larmes !

Nul n'a pansé la « fille de mon amour » car tous sont blessés.

C'est pourquoi j'ai envoyé pour la terre le seul qui ne fait cas de personne ; Il vient dans son humilité, revêtu de la royauté de mon Royaume.

Il porte en lui la marque de la souffrance de « la fille de mon amour » et c'est ainsi qu'il saura la consoler.


REGARDEZ ! REGARDEZ ET VOYEZ !

Ce qui va se faire n'a pas trouvé de comparaison ! Rien encore de comparable !

Si vous aviez été averti, vous n'en auriez rien cru !


FILLE DE MON AMOUR ! REGARDE QUI JE T'ENVOIE !

ET SI TU LUI DEMANDE CE QU'IL A A SES MAINS,

IL TE RÉPONDRA QUE CES PLAIES LUI ONT ETE FAITES PAR CEUX DE SA MAISON.


La colère a soufflé, les arbres se sont courbés ; certains sont tombés.

Le vent a tout déplacé sur son chemin et plus rien n'est semblable a ce qui a été ; Beaucoup se sont égarés, ne retrouvant pas les pistes tracées au désert ; Mais celui qui vient pour ouvrir de nouveaux sentiers est celui que mon cœur aime.

David n'avait rien de plus qu'un visage aimable mais pourtant j'ai dis qu'il était selon mon cœur !

De celui qui fut l'envoyé (ici l'Esprit saint parle de Yéshua) il fut dit (aussi) qu'il n'avait rien pour plaire ! Il en sera ainsi pour celui que « je fais venir » - il est homme selon mon cœur !

C'est lui qui apportera la consolation dont tu as besoin.

Tu as écouté les oracles mensongers qui t'ont égarés dans des pensées iniques ; lorsqu'ils te disaient : le Seigneur est ici, ou encore : le Seigneur est là !

Pour ceux-là ma main s’appesantira afin qu'ils connaissent le poids de leurs péchés ; Et se repentent encore (si possible)

Pour les autres, j'aurai (parole du Seigneur) égard à leur peine et je la prendrai en pitié.


Terre désolée ! Ne craint pas et regarde ! TON ROI VIENT A TOI ; Il est monté humblement et n'a rien pour satisfaire aux regards humains ; sa couronne pourtant lui a été acquise (donnée) parce qu'en lui s'est trouvé mon amour pour toi (il aime pareillement à Christ)


IL EST UN TEMPS POUR TOUTE CHOSE ;

Il faut (juste) le temps de son accomplissement ! »

Ceci correspondant à la première partie du message reçu ! En effet, après avoir écrit au fur et a mesure cette parole consolatrice, j'ai simplement posé une question, très simple, au Seigneur relative à cette personne définie sous l'appellation du « Samaritain » et comment il agira premièrement en faveur de sa Nation (Côte d'Ivoire) : Voici la retranscription de la réponse telle qu'elle me fut donnée d'être révélée :

« Il va nettoyer SA maison ; il va nettoyer MA maison et mettre de l'ordre en toutes choses !

Chaque chose va retrouver sa place comme il en serait d'une demeure qui a subi une tempête et qui est dévastée.

Seront fait les travaux nécessaires, et le bon ordonnancement de toute la marche de Ma maison sera prémices de bénédictions futures.

Il en sera aussi du dedans comme du dehors, et pareillement pour l'entretien des « jardins » ; chaque racine extirpée de façon personnelle (à la main) et non pas mécaniquement (j'ai a cet instant la vision d'une main ôtant de manière très simple et aisée une racine d'une herbe envahissante (et cette racine droite et forte d'environ 10 cms semblable à une arme blanche, un poignard en fait) et cette vision s'accompagne de suite de cette parole tirée de la Bible : j'ôterai de toi tous tes adversaire, un à un ; Ils sont comme des bêtes sauvages, et tu ne pourrais pas survivre si je le faisais en une seule fois.)

Le « Samaritain » n'aura de cesse d’œuvrer pour le bien de tous !

Dieu va faire naître une « postérité sainte » à « la fille de son amour »

Ma fille – le Roi porte ses désirs sur la beauté de « la fille de son amour » - amen !

Frères et sœurs, ce que vous lirez en parenthèses me semble correspondre à la vérité ; quand au message entier, qu'il soit considéré à la Lumière de Celui qui demeure Lumière sur mon sentier, éclairant de son amour et de La Vérité les pas que j'accomplis, sans rien chercher d'autre qu'a demeurer « vraie » devant le Saint, et toujours revêtue du manteau de la délivrance a seule fin d'accomplir cette tâche qui m'incombe : dire et avertir, encore et toujours !

Je sais qu'il est un plan pour la côte d'Ivoire, et ce que je « donne » vient du cœur de Christ pour celle que le Père nomme « la fille de mon amour »

Vous vous apercevrez ce que j'ai vu, c'est à dire que celui que le Père envoie pour secourir la terre d'Afrique, mais premièrement la Côte d'Ivoire ressemble à l'Oint du Seigneur, à Christ ! Il est semblable à lui : humblement monté (le Seigneur était monté sur le dos d'un petit d’ânesse) humblement vêtu ( le Seigneur ne portait sur lui qu'une tunique) mais grand sera son charisme et son rayonnement ; et les moqueurs sont confus !

Je vous aime et vous bénis.

Dans cette attente « fébrile » de venir vous rencontrer sur notre terre bénie !

Naomie.