Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

Côte d'Ivoire

 

shalom.

 

Par Naomie, le 11 Juillet 2014.



Une bonne nouvelle : « JE SUIS » ne t'oublie pas !


Comment en être assurée ?


Parce que tout ce qui est dit par la bouche du Seigneur s'accomplit, sinon cela ne provient pas de la bouche du Seigneur.


Nous sommes oppressés parce que nous ressentons la fi_n de ces choses terribles qui veulent nous terrasser et nous abattre dans tout ce qui fait notre foi en Dieu, en Christ Yéshua, en la sainte Parole écrite et aux promesses prononcées avec force et autorité.


Dieu est Dieu !

Qui y changera un iota ?

Personne, pas même notre ennemi.


Dieu est Dieu !

Pourquoi ne pas en accepter le fait et refuser d'entrer dans la plénitude de la promesse du salut et du don de la foi, accompagné par le don du Saint Esprit ?


Ce mercredi dernier, 9 Juillet, alors que je me tenais pensivement devant le Seigneur, laissant mon âme vagabonder dans ses promesses et sa parole, il me vint ceci :


« Des instants qui prédisposent à la guerre, d'autres qui laissent entrevoir la paix.

Tout sera comme il a été dit, ni plus, ni moins »


Puis ce jeudi 10 Juillet, toujours dans le même état d'esprit devant Yéshua, je vis se dessiner, un peu dans le flou, une forme de l'Afrique.

Nettement dessinée, la forme « du crâne » plus précisément, avec en tête ceci :

« La Côte d'Ivoire est la base du « crâne » africain ; C'est l'endroit sensible, une ouverture vers l'intérieur de la tête.

De cette base sort la colonne vertébrale, pilier du corps tout entier. C'est une ouverture stratégique qu'il ne faut pas négliger sous peine de rupture d'avec le corps tout entier.

S'il y a distorsion du cou avec violence, il y a rupture suivie de mort (le coup du lapin provoque également la mort) »


Ce jour 11 Juillet, vendredi, même en lisant un passage du livre d'Esther, je ne pensais qu'a ce qui écrit ci-dessus.

La même image me porta a aller voir une carte d'Afrique.

Ma pensée était pour Abidjan, qui allait « subir » un événement crucial, essentiel, fort, de la même manière que ce cou distordu et cette rupture d'avec la tête (la tête de l'Etat ? »

C'est alors que j'ai constaté que la C.I avait une frontière avec le GhANA, puis venait ensuite le Togo et le Bénin.

Cette certitude que sur le même alignement des villes principales d'Abidjan, Accra, Lomé et Porto Novo se fera par amplitude une vague forte concernant tous les exilés de la Côte d'Ivoire.

En fait ces villes en alignement se situent dans le creux de la base du cou africain, et Abidjan est en fait un lieu sensible, un lieu stratégique.

C'est un lieu sensible et stratégique car là reposent les pouvoirs politiques et financiers.



Cet événement devrait ne plus tarder dans sa concrétisation, et j'aimerai dire qu'une des marques sensibles sera dès la venue du Président F. Hollande.


Seigneur !

Tu es Dieu, miséricorde et amour !

Mais terrible aussi lorsque ta main exerce ta juste justice !

Seigneur !

Qu'il en soit fait comme ta volonté l'exige dans la soumission de tes enfants qui attendent avec foi la concrétisation de ta promesse, de tes paroles.


Amen.