Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

LA « COLONISATION » RELIGIEUSE AU

MEPRIS DE LA FOI.


Par Naomie le 20 avril 2015.


2 Corinthiens 3/6 - Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.



Shalom !


Vous serez peut-être interloqués de ce titre qui parle d'une colonisation religieuse ; Je l'ai été moi aussi !

Lorsque le Seigneur met en moi un sujet, il ne peut pas être autrement, pour moi, que de l'accepter malgré parfois l'étrangeté qui me paraît tangible. N'est-il pas écrit : parle et ne te tais pas, j'ai un peuple nombreux ici et là ? Actes 18/10 - Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal : parle, car j’ai un peuple nombreux dans cette ville. Ou encore : si tu ne parle par je susciterais les pierres...


Après tout, c'est le rôle du prophète de dire la parole de Dieu, c'est à Dieu d'accomplir sa propre parole !

Comme je connais la sévérité de Dieu, qui n'a d'égale que son amour, je parle quand je dois le faire. A ce jour, il nous suffit d'écouter, de comprendre et de regarder. Ce n'est pas toujours comme nous le souhaitons, mais c'est toujours selon la volonté de « je Suis » de concrétiser sa volonté juste.

Alors, voilà pourquoi j'écris ce message. Il est important parce que nul n'en parle ! Il est souhaitable de comprendre que ce que nous vivons actuellement n'a pas d'égal et que la mondialisation formate les pensées les plus ancrées dans la parole parce que les loups se sont déguisés en agneaux.

La Parole divine prend forme et vie parce que dieu est Vivant. Un homme politique français à déclaré que la troisième guerre mondiale était commencée, et nul ne veut le croire mais ceci est vrai ! L'Islam meurtrier a déclaré la guerre au monde occidental, et plus encore, à tous ceux qui ne sont pas comme lui. C'est véridique ! Ouvrez le yeux ! Regardez et cessez de jouer les autruches, malmenés par les tyrans de ce monde qui accentuent la pression afin que le plus grand nombre dévie de la vérité.

Commencer la course est bon, la terminer est merveille. Shalom à vous les bien aimés du Seigneur Tout Puissant !

Les deux aigles dans le ciel crient : le sang... le sang ! L'Agneau n'a pas ouvert la bouche, mais il a donné sa vie pour toi et moi ! Shalom mon frère, shalom ma sœur ! Le temps de l'épreuve va bientôt s'achever, mais pas selon la volonté humaine, mais selon la volonté divine !

Il est Dieu et il n'en est pas d'autre. Shalom !

 Une spirale infernale entraîne l'humanité dans une lente descente aux enfers de manière progressive mais sure. Au nom de ses dieux, l'homme tue sans vergogne, sans se soucier des commandements de Dieu : tu ne tuera pas - Matthieu 5/21- Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges.

Jamais jusqu'à aujourd'hui un des commandements de Dieu n'a autant été bafoué et tout cela au nom d'une idéologie radicale appeler la religion, la religiosité.

Le religieux s'applique à vouloir changer l'homme selon sa vision, le christianisme adopte la loi divine dans l'amour de Dieu afin que tout individu comprenne qu'en dehors de Dieu, sans le secours de Christ Yéshua et le bénéfice du sang versé à Golgotha, il n'est ni secours, ni salut possible, toute chose étant radicalement accomplie dans le système humaniste.

Quand le système religieux éradique la foi et installe le « colonialisme clérical », il grandit des racines d'amertume qui engendre la haine à la place de l'amour vrai qui vient du cœur de Dieu.

Souvenons-nous du sang des « innocents » versé par ceux qui se prenaient pour des « sanctifiés » comme les Jésuites, ou l'Opus Dei, ou encore, aujourd'hui, les islamistes extrémistes, des religieux sans âme qui ont mis à mort, via le biais de souffrances insupportables, ceux qui ne voulaient pas entrer dans le système qui allait les coloniser au nom d'un Dieu cruel et barbare ; Aujourd'hui, l'histoire se répète, et bon nombre d'âmes sont mises à mort à cause d'une idéologie qui n'a plus rien de la foi véritable, mais qui ressemble à ce qu'elle est : l'Eglise unique et unifiée dans un bain de sang, sous le regard goguenard d'un ennemi heureux et satisfait, repu du sang des « justes » bref, nous assistons à une naissance de l'infamie spirituelle dans une colonisation barbare, sans espoir de liberté et de salut. Ils sont ennemis de christ, ils sont ton ennemi comme ils sont le mien.

Le « colonialisme clérical religieux », à l’instar du pharisianisme, à fait bien des victimes au nom de Dieu dont il s'est revendiqué, à juste tord. Dieu n'a jamais préconiser d'amener à lui par la force, au nom d'une idéologie, d'un démagogisme démoniaque, ceux qui marchaient dans les ténèbres, il est celui qui seul va convaincre les pécheurs du besoin de la repentance.

Les pharisiens religieux et cléricaux, quelle que soit leur dénomination, ont agit avec précipitation sans avoir Dieu pour guide dans toutes leurs exactions meurtrières et anti-chrétiennes.

Au-delà des apparences, ils se sont créés un dieu à leur image, à l'identique d'une idole païenne comme il en était pour Dagon par exemple.

Ils se sont conduits comme soit-disant humains humanistes mais j'affirmerais qu'en tout état de cause, ils se sont conduit comme se conduisent aujourd'hui les islamistes extrémistes qui vont jusqu'à se donner en spectacle dans leurs violences extrêmes.

Je le dis haut et fort : ce dieu n'est pas Dieu ! Dieu dit : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé !

Il préconise un évangile qui ne ressemble en rien à ce venin d'aspic qui nous submerge et nous englue comme des proies prises dans des toiles d'araignées - Romains 3/13 - Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper ; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ;

Notre Dieu, grand et redoutable, est un Dieu aimant par dessus tout, et surtout désireux du bonheur de cette humanité créée par sa parole selon sa volonté. Mais il n'en demeure pas moins Dieu et c'est comme tel que nous devons le révérer.

Le colonialisme est une doctrine ou une idéologie justifiant la colonisation entendue comme l'extension de la souveraineté d'un Etat étranger sur des territoires situés en dehors de ses frontières nationales. Il n'est rien d'autre, à l'origine, qu'un désir de prendre plutôt que de donner.

Lorsque l'église catholique se mis en marche pour évangéliser des « païens  barbares et incultes » ce n'était rien d'autre qu'afin de justifier son appellation d'église appuyée sur un fondement qui ressemblait à tout mais surtout pas à l'évangile d'amour préconisé par le Christ Yéshua. Depuis, rien n'a changé, sauf que ce colonialisme, à l'image du pharisianisme, se porte aussi bien que possible et fait tout autant de ravages qu'alors, mais cette fois, ce sont les rangs des « rachetés de Dieu » qui en sont les victimes.

Ce colonialisme primaire est semblable à ce qu'il était, toujours aussi étroit de cœur, contraire à l'enseignement de Paul qui disait : élargissez vos tentes .. ne soyez pas étroits de cœur...Esaïe 54/2 - Elargis l’espace de ta tente ; Qu’on déploie les couvertures de ta demeure : Ne retiens pas ! Allonge tes cordages, et affermis tes pieux !

Mais il n'est pas, ici, une volonté d'inciter à la débauche – est-il normal que les faits et gestes actuels trouvent un écho favorable jusqu'aux plus hautes sphères religieuses ?

Un joug est déposé sur le cou des enfants du Seigneur Dieu, tellement pesant qu'eux-même sont dans l'incapacité de le porter. Ce sont des sépulcres blanchis dit la sainte Parole dont la gorge est pareille au gouffre du néant - Matthieu 23/27 - Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Ils sont des citernes crevassées - Jérémie 2/13 - Car mon peuple a commis un double péché : Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau... Ils n'apportent que peine et mensonges.

Christ n'est pas ce dieu imposé par un clergé rugueux et mort ! Christ est dépositaire de la vie en Dieu le Tout-Puissant ! Il est « Je Suis » en toute éternité ! Il est Dieu du salut !

Maintenant j'aimerais parler de ce qui n'est pas révélé par les prédicateurs d'outre-tombe qui taisent l'essentiel : ISRAEL !

Israël est le peuple que Dieu s'est choisit, tout comme il nous a choisit, au même titre, comme pierres vivantes afin que par nous s'accomplisse l’œuvre de la régénération et du salut.. afin que le monde connaisse par l'Eglise (véritable) le Saint de Dieu et son salut par l’œuvre de la croix.

Satan porte en lui une haine luxuriante et abondante en ce qui concerne Christ Yéshua, les « saints rachetés » et surtout Israël ! Pour lui, éradiquer Israël du monde des vivants revient à croire que jamais Christ ne reviendra parmi les siens, que c'est impossible.

Un poison s'est infiltré dans les rangs des églises qui ont colonisé la foi véritable afin d'en faire un herzatz, un placebo. Ce poison sous forme de mésamour envers les juifs du monde entier est une anomalie qui vire au chronique, et les évangélistes d'Afrique ou d'ailleurs oublient de valoriser la sainte parole de Dieu qui éclaire l'humanité sur le rôle d'Israël dans tout ce qui nous concerne.

D’où vient le salut ?....

Jean 4/22 - Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

En injuriant Israël, ou les juifs, en les méprisant, nous méprisons le Saint de Dieu, nous crachons à la face de « Je Suis ». nous rejetons Dieu et le sacrifice de Christ à Golgotha, mettant à l'index la sainte Parole … Si je t'oublie Jérusalem ! Psaumes 137/5...Combien d'entre ceux-là qui se prétendent de la maison de Dieu injurient le Seigneur par le biais du mépris qu'ils cultivent contre Israël !

Le colonialisme spirituel religieux dépeint la création d'un état palestinien comme la panacée qui amènera la paix au Moyen-Orient ! Comme tout cela est utopique ! Le Coran, qui n'est qu'une des branches de cette colonisation forcenée religieuse, préconise un langage qui n'a rien du langage de l'amour : mort aux infidèles (dont les chrétiens) mort aux juifs !!! Voyez comment l'E.I. Agit de manière cruelle et barbare ! Au nom de qui ?

Abraham eut deux fils ! Par son incrédulité, nous vivons des temps de terreur qui n'en sont qu'aux prémices, aux balbutiement. Ismaël, fort jaloux de la bénédiction d'Israël, ne supporte pas ce qui découle de la sainte parole de Dieu, et la bible est dévastée, afin que soit vénérée un livre intitulé le Coran. Les musulmans sont tous des islamistes puisque le Coran est le support de l'islamisme, comme la Bible est le support des chrétiens. Il faut comprendre la vérité et surtout ne pas la maquiller. Elle est ce qu'elle est : véritable ! Puis-je être « chrétienne » et rejeter la bible ? Un musulman rejettera-t-il le Coran ? Un peu de jugeote et de sagesse seraient les bien venues dans ce monde aveuglé et titubant, qui va a sa déchéance mais qui danse encore sur les ruines de la société pervertie et abjecte.

Encore une vérité : Dieu n'a pas de couleur, ayant créer l'humanité à son image SPIRITUELLE. L'esprit qui est en nous, qui est nous, est de Dieu à l'origine des temps de toutes choses. Les évangiles ont été ternis, amoindris, affadis par nos pensées humaines successives qui les ont transformé peu à peu en un brouet insipide, alors qu'en réalité, c'est le feu de la création qui devrait nourrir nôtre âme. Même les moelles en ont été ôtées - Hébreux 4/12 - Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

Dieu n'est pas un dieu à notre dimension, il est Création, vie et mort sont en lui, et la résurrection l'habite tout entier. Nous sommes lui comme il est nous, nous sommes à son image. Nous ne devons faire qu'un avec lui !

Il est Dieu de toute la création, et La « Trinité » est Une en lui réunie. Un seul Dieu - Ephésiens 4/6... un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

Un seul baptême - Ephésiens 4/5 - il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,

Une seule espérance - Ephésiens 4/4 - Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation ;-

Un seul peuple racheté !

La liberté de croire en Lui seul, sans ajouter ni retrancher quoi que ce soit de la vérité absolue !

Tout en lui, tout pour lui, tout par lui et nous tous un avec lui

1 Timothée 2/5 - Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

Jacques 2/19 - Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent.

Des fanatiques barbares se sont attribués La vérité afin d'en faire une arme de guerre, mais que savent-ils de La Vérité ? Pour eux, qui est la vérité ? Ils sont semblables à ceux-là qui portent en eux la mort et la désolation, agissant selon le Prince de ce monde, Satan.

Pilate posera semblable question à Yéshua : qu'est-ce que la vérité ? Il ignorait tout d'elle et ne savait pas que la seule vérité de ce monde déchu se tenait debout devant lui, déjà rejeté et méprisé par les hommes.

En ce jour, des hommes, des femmes, de tout âge, recherchent désespérément la vérité qui les conduira au salut, sans savoir ce qu'ils cherchent. Mais Il est écrit que note Dieu se laisse trouver par qui le cherche sincèrement. Christ ne fait pas de promesses illusoires, il prononce les paroles de la vie éternelle et Dieu lui donne raison en faisant de ces paroles un fleuve d'eau claire, un fleuve de vie

Les roitelets de ce monde s'illusionnent et illusionne les hommes prêts à vendre leur âme au diable pour un peut de bonheur ici-bas, ignorant le prix fort à payer.

Qui nous fera voir le bonheur ? Psaumes 4/6 (4/7) - Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Eternel ! Le bonheur se trouve à la source du salut.

L'homme n'a de pouvoir que celui qui lui est permis d'exercer par Dieu, même Satan est limité dans ses actions. Cela le rend fou de rage d'être ainsi soumis à la seule volonté qui est de Dieu.

Des actes ont été posé et des paroles prononcées, en veux-tu en voilà ! Mais qui aura le dernier mot ?

Qui fermera le livre écrit dans le sang de l'Agneau immolé sur la croix, dans un lieu maudit, là où Satan s'est cru débarrassé de son ennemi fatal ?

Christ ouvrira le livre au sept sceaux, afin que s'accomplisse le destin de l'humanité dans son ensemble, et de chaque individu personnellement.

Apocalypse 5/2 à 9 - Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte : Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ? Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder. Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder. Et l’un des vieillards me dit : Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône. Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints. Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ;

Frères et sœurs ! Le livre de Daniel n'a pas été scellé, donc il ne s'agit pas de lui ! Il s'agit du livre DE LA VIE que seul « Je Suis » ouvrira à la fin de toutes choses, puisque l'Alpha et l'Oméga est le fil conducteur de nos existences charnelles.

A la fin de toute chose, l'Agneau, qui , par le sacrifice éternel, a obtenu la rémission des péchés pour tout pécheur qui se repent, qui a ouvert le ciel fermé par l’aspersion du sang versé, redonnera vie à ce qui était mort. Les sépulcres s'ouvriront...

En attendant ce jour de gloire pour qui aura cru, il existe un combat mortel sur la terre et dans les cieux, parce que le Prince de ce monde lutte encore avec acharnement, et parce que ceux de sa maison nous font la guerre.

Christ dira : encore un peu de temps...Psaumes 37/10 - Encore un peu de temps, et le méchant n’est plus ; Tu regardes le lieu où il était, et il a disparu.

Hébreux 10/37 - Encore un peu, un peu de temps : celui qui doit venir viendra, et il ne tardera pas.

Il est écrit ceci : Hébreux 8/11 - Aucun n’enseignera plus son concitoyen, ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux ;

Alors ceux-là qui encore aujourd'hui exercent un chantage spirituel sur un grand nombre, qui sont de la maison du péché et de la dévastation, qui annoncent des paroles de vérité sortant tout droit de leur imagination, disant : Dieu à dit alors qu'il n'en est rien ; Ceux-là vont devoir, devant le trône de la grâce, se souvenir de Dieu et ils fléchiront le genou afin d'obtenir pardon pour leurs péchés.

Ceux-là qui auront chercher à engranger dans les silos du menteur les gerbes qui appartiennent à Dieu, se verront alors tels qu'ils sont réellement et ne pourront plus parler ni parlementer. A moi la vengeance dit le Seigneur Dieu, à moi la rétribution - Esaïe 35/4 - Dites à ceux qui ont le cœur troublé : Prenez courage, ne craignez point ; Voici votre Dieu, la vengeance viendra, La rétribution de Dieu ; Il viendra lui-même, et vous sauvera. Et les pharisiens de tous bords, se targuant d'être de Dieu, seront jetés dans les ténèbres à jamais.

Fini le colonialisme spirituel ! Fini les jougs trop lourds sur les nuques fléchissantes !

Satan ! Tu jubile encore un peu, mais malgré ta perversité et ton machiavélisme démoniaque, je te le redis : Christ est vainqueur par ce que Dieu est assis en gloire sur son trône éternel et que l'Agneau est présentement avec lui ! De plus, déjà, l'église régénérée, la pure, celle qui s'est sanctifiée loin de l'arrogance des dénominations colonisatrices est assise en gloire à la droite du Père, et la vierge d’Israël que tu as voulu souiller se moque de toi - 2 Rois 19/21 - Voici la parole que l’Eternel a prononcée contre lui : Elle te méprise, elle se moque de toi, La vierge, fille de Sion ; Elle hoche la tête après toi, La fille de Jérusalem.

Esaïe 37/22 - Voici la parole que l’Eternel a prononcée contre lui : Elle te méprise, elle se moque de toi, La vierge, fille de Sion ; Elle hoche la tête après toi, La fille de Jérusalem.

Et Dieu se rit des arrogants ! Proverbes 3/34 - Il se moque des moqueurs, mais il fait grâce aux humbles ;

Habakuk 1/10 - Il se moque des rois, et les princes font l’objet de ses railleries ; Il se rit de toutes les forteresses, Il amoncelle de la terre, et il les prend.

Lamentations 3/37 - Qui dira qu’une chose arrive, sans que le Seigneur l’ait ordonnée ?

Une parole a été semée dans les cœurs, une parole de grâce, une parole d'espérance. Certains ont cru que par leurs agissements ténébreux ils éradiqueraient la volonté de Dieu en la remplaçant par leur volonté démoniaque ! Ils n'ont pas pris au sérieux tous les avertissements provenant du prophète de dieu, du serviteur ou de la servantes zélés et humbles, tout comme il vient d'en être au Népal, détruit avec plus de 4.000 morts à ce jours, suite à un grand tremblement de terre prévisible et annoncé. Qui a cru ce qui était dit ? Esaïe 53/1 - Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de l’Eternel ?


La parole de Dieu n'est pas fugace, elle est terrible ! Sachons entendre, comprendre et agir ! Le bon grain sera séparé de l'ivraie et tous reconnaîtront alors que cela était de Dieu, sa volonté exprimée.

Amen !