Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

CHERCHER, ESPERER, ATTENDRE..

LA VENUE DU SEIGNEUR !


Par Naomie, le 12 Février 2012.

SHALOM !


3 heures du matin, en somnolence, je « vois une cour de récréation où jouent des jeunes enfants, sans trop d'encadrement. Vient à tomber une pluie fine qui peu à peu prend de la vigueur, mais les enfants jouent toujours sous cette pluie battante ! Plus d'adulte, plus d'encadrement, rien qu'une cours désertée et un reste d'enfants jouant encore, sans voir ce qui est dans l'instant de leurs jeux.

Une voix qui vient du ciel dit : RENTREZ ET METTEZ VOUS A L'ABRI ! Voilà les paroles entendues »


A mon réveil, ma pensée est de nouveau axée sur cette vision et cet avertissement pressent : RENTREZ EN METTEZ-VOUS A L'ABRI !

Cette voix était intransigeante, elle ne prêtait pas a argumentation, elle était pressente ; c'est un avertissement de la part de notre Dieu !


Nous avons eu du temps pour tout : pour savoir, pour chercher la vérité, pour espérer en Christ notre Dieu par notre foi en lui, et nous avons attendu ; mais à ce qui me semble, nous avons dépassé ce stade et tout comme il en fut pour Israël, alors que la résistance de Pharaon était à son comble, et la patience de Dieu lassée vint le temps de la libération pour le peuple prisonnier, pour les esclaves de Pharaon et des égyptiens.

Pour que soit mis un terme à cette période relative à 400 ans, il faudra un homme, Moïse, qui, dans sa force faite de doute et de faiblesse, ira dire à Pharaon sa méchanceté face à face, et lui intimera l'ordre de Dieu à laisser aller son peuple !

Alors qu'allaient se déchainer les unes après les autres ce que nous gardons en souvenir sous l'appellation des 10 plaies d'Egypte, les hébreux durent demeurer à l'abri dans leurs demeures, parce qu'il n'était plus temps de travailler à la fabrication des briques ; c'était un temps révolu ; vint le temps de mettre à mort l'agneau, d'étendre son sang sur le devant des maisons habitées par les hébreux, qui ainsi étaient à l'abri du Destructeur de Dieu alors que ce dernier passait dans les maisons des premiers-nés d'hommes et d'animaux du pays d'Egypte .

Exode 11 /5 … et tous les premiers-nés mourront dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né de la servante qui est derrière la meule, et jusqu’à tous les premiers-nés des animaux.

Exode 12/12 - Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Egypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Egypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Egypte. Je suis l’Eternel.

Exode 12/29 - Au milieu de la nuit, l’Eternel frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né du captif dans sa prison, et jusqu’à tous les premiers-nés des animaux.

Lorsque le temps de l'homme arriva et que le déluge fut l'arrêt prononcé par Dieu l'Eternel afin de frapper l'humanité orgueilleuse et pécheresse, un hébreux accompagné de sa famille fut mis a l'abri, ainsi que les animaux, appairés.

Genèse 6/17 - Et moi, je vais faire venir le déluge d’eaux sur la terre, pour détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel; tout ce qui est sur la terre périra. 7/6 et 7 - Noé avait six cents ans, lorsque le déluge d’eaux fut sur la terre. Et Noé entra dans l’arche avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils, pour échapper aux eaux du déluge. 7/10 - Sept jours après, les eaux du déluge furent sur la terre.

7/17 - Le déluge fut quarante jours sur la terre. Les eaux crûrent et soulevèrent l’arche, et elle s’éleva au-dessus de la terre.

Genèse 9/11 - J’établis mon alliance avec vous: aucune chair ne sera plus exterminée par les eaux du déluge, et il n’y aura plus de déluge pour détruire la terre. 9/15 - et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.

Vous le constaterez, Dieu averti l'homme de ses projets et fit en sorte que ceux qui à ses yeux devaient avaient trouvé grâce (un peuple tout entier choisit pour servir Dieu plutôt que les esclavagistes d'alors (le peuple égyptien avec à sa tête Pharaon et sa toute puissance) et une famille parmi les hébreux ! Une seule famille parmi tous.

Ne craignez-vous donc pas la colère de Dieu ? Moi oui ! Je crains Dieu en tout ce qu'Il est et représente dans l'Alpha et l'Oméga !

Ainsi, depuis tant d'années, c'est la première fois que j'ai cet avertissement à donner pour tous ceux, pour celles qui voudront l'entendre : RENTREZ ET METTEZ-VOUS A L'ABRI ! VERIFIEZ L'ETAT DE VOTRE MAISON en ce qui concerne le sang de l'Agneau répandu pour tous et toutes (si nous le voulons) Egypte n'en a pas voulu ! La Babylone moderne ne le souhaite pas plus !

Nous allons droit sur le mur, et nous ne pouvons rien faire pour éviter la catastrophe. Oui, tel Jérémie et les autres, je n'ai pas de bonnes choses a donner, parce que le temps du « sucre d'orge » n'est plus, tout comme celui de la fabrication des briques ! Il n'est pas bon de donner trop de sucreries aux enfants, cela leur gâtent les dents ! Il nous faut comprendre avec tous les signes qui nous sont donnés, pour étayer notre compréhension des temps présents, et nous préparer pour les temps a venir.

Le samedi 11 Février, tandis que je me tenais devant le Seigneur, dans un besoin de sa présence, je « vis » une pièce de 1 euro au creux de deux mains, chacune des mains tenant un côté de la pièce, puis un craquement et la pièce brisée en deux morceaux égaux, les mains ayant pareille force et détermination.

A ce jour, je ne sais pas (comme cela arrive parfois) si cela représente une grosse dévaluation de l'euro en France avec l'accord de l'Allemagne, une grosse fragmentation de la monnaie européenne (jugée trop puissante à ce jour)

Le Président français se déclare pour une nouvelle campagne en tant que candidat à sa succession ! Secret de Polichinelle, qui ne le savait pas ? Aujourd'hui, de nouvelles mesures drastiques sont mises en évidence et le peuple grec va de nouveau être « saigné » ; ce qui ne sert en fait qu'a affaiblir ce malade subissant des saignées alors que déjà il est en état d'extrême faiblesse ! Que de « docteurs Diafoirus » qui exercent ainsi le métier de médecins alors qu'ils n'en ont pas les compétences !

Lorsque le Titanic prit la mer pour son premier (et dernier) voyage, il fut dit aux passagers que sa qualité première était qu'il était insubmersible, d'où le peu de canots de sauvetage (pourquoi faire, le bateau ne devait pas, ne devait jamais couler) Oh ! Orgueil humain ! Quand donc en auras-tu finit de te jouer de nous ?

Lorsque vint la création de l'Europe (il y a si longtemps que les hommes des Confréries – et les autres ignorants attendait cette dernière, l'élevant comme la dernière muraille face au barbarisme des nations hors frontières) les hommes ont applaudis à l’œuvre majestueuse et magistrale. Puis vint tout naturellement la pensée de la monnaie unique, selon le modèle de l'Amérique.

Mais l'Europe n'est pas l'Amérique, et nous sommes en train de subir la dictature du dollar en terme économique et financier.

L'Amérique prône le protectionnisme, ce qui conduit tout naturellement la France a penser ainsi ; alors que le président américain avait « juré » la main sur le cœur et en crachant a terre, qu'il ne serait pas de telle politique sous son mandat présidentiel ! Mensonges.... Nous ne pouvons pas faire du protectionnisme et envisager la mondialisation !

Lorsque l'Europe pris de l'assurance, sa monnaie unique fut jugée si forte qu'elle ne serait pas inquiétée, mais justement, son inquiétude aujourd'hui vient de la force paritaire de l'euro qui met une barrière entre les peuples « émergeant » que l'on applaudit à deux mains, et dont la monnaie est sous évaluée (c'est véritable pour la Chine, nombreux économistes ayant dénoncé cette monstruosité qui tend à appauvrir les uns et enrichir les autres)

Le Titanic ; L'Europe ! Le Titanic coulât, l'Europe prend l'eau de toute part, et malgré les nombreuses manœuvres, rien ne peut être fait pour éviter le choc final, sauf la foi de l'homme en Dieu, la foi en Christ Yéshua !

La brèche faite à ouvert les flancs du navire et l'eau s'engouffre, la salle des machines est noyée, mais le capitaine, auréolé de son prestige présidentiel, pense pouvoir mener le bateau a bon port ! Attention au tsunami ! Il est impuissant à redresser la barre, le bateau à pris de la gite après avoir tangué de tous bords et s'être rempli d'eau! Terme de marine indiquant que l'état du bateau le conduit droit sur la plage où il va s'échouer.

En fait, la « création » de l'Europe a toujours fasciné les « grands » des nations qui y voyaient quelque chose de normal, et un attrait pour cette puissance qui se devait être la première puissance du monde !

Plus de frontière, plus de monnaies distinctives, un Parlement (Européen) Une Banque (Européenne) un désir et une pensée – enfin bref, Babel reconstruite ! Et la route ouverte pour la mondialisation !

Voyez le tomber de rideau ! Lamentable ! Tous se sont cassés les dents sur l'énormité du projet ; trop de diversités dans les caractéristiques des nationalités, et manque de possibilité dans l'établissement de cette unité étatique et étatisée sous l'égide d'un seul gouvernement, d'une seule monnaie, de lois sociales, commerciales et financières. Enfin bref, une vaste ambition, mais de très grosses difficultés passées, présentes et à venir. Pourtant, un jour, proche (ne me demandez pas l'espace temps que je ne sais pas pour cette action décisive dans les mises au point de la venue de l'Impie)

Le rouleau compresseur passe encore et encore, afin de damer le terrain sur lequel l'Europe s'apprête encore à jouer un match de plus, à ses risques et périls.

Rien de ce que nous vivons n'a été caché, le Seigneur a démontré que c'est ce qui serait, et lorsque il a été insisté sur l'année 2015, alors que certains insistaient sur l'année présente.Je continue à dire ce qui a été donné à la servante du Seigneur : une légère reprise (si légère que l'on ne peu pas parler de reprise encore ; pour preuve ? Le retrait du chiffre de la soi-disant reprise économique et industrielle française, au soir même de l'annonce de la mise en place d'un nouvel impôt (appelons un chat par son nom)

Aujourd'hui 14 Février, le bruit courre (donc en réalité la chose est arrêtée) une nouvelle agence américaine : MOODY parle de faire perdre son « AAA » français ! Ceci n'est qu'affaire politique d'avec l'Amérique qui a ce jour se conforte dans une « reprise économique » et assois la supériorité allemande !

Mais enfin, quand est-ce que nous aurons suffisamment de sagesse spirituelle pour comprendre les évènements que nous vivons :

Luc 12/56 - Hypocrites! vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci?

Je me répète ? Oui, encore et encore ; autant de fois que l'Esprit saint me parlera ainsi, c'est ainsi que vous entendrez !

Je ne suis pas plus (ni moins) que Jérémie qui sans cesse appelait le peuple à la repentance! D'autres le firent avant moi, d'autres après moi tiendront de la part de Dieu le même langage.

Lorsque vous comprendrez enfin toutes les paroles qui ont été dites de la part de l'Esprit saint, ne sera-t-il pas trop tard pour réagir ?

Deux alliés unis face au désastre humain de La Syrie ! Il s'agit de LA RUSSIE et de LA CHINE. Sachez que lorsque l'accord sera devenu pacte signé (en secret) et que tous les préparatifs d'une action armée afin de venir en aide au pouvoir dictatorial présent, un « bruit » fera en sorte que l'action ne pourra pas être menée à son terme, sous peine de voir ces deux nations ébranlées dans leur politique, qui n'est pas commune ; malgré ce que l'on peut constater aujourd'hui. Vous aurez l'occasion de le constater, de l'apprendre, via les médias qui en feront des « choux gras »

L'accord, le pacte se brisera de lui-même tel du bois mort.

Frères et sœurs ! Le monde actuel s'est politisé à tel point que même si nous prétendons ne pas faire de politique « active » nous sommes entraînés dans les actions de ce monde qui avance dans sa destiné, et nous savons très bien que nos décisions ne sont rien devant la valeur de la décision de notre Dieu de mettre en action, selon son propre conseil (le sien, c'est à dire conseil de lui-même, Dieu n'ayant pas besoin du conseil de personne) et le conseil de Dieu à ce jour nous introduit dans la mondialisation parce que ce qui est écrit doit arriver ; le retour de Yéshua doit être et s'accomplira sur la terre d'Israël ; c'est bien pourquoi Satan veut à tout prix détruire cette Nation, se servant des hommes « impies » afin que cela arrive ; mais si nous parlons de la venue de l'Impie, c'est afin de mieux souligner le retour en gloire du Saint, du Roi des rois de ce monde perdu ! Luc 24/50 parle de cet moment où Christ, après sa résurrection, fut élevé jusqu'au Père !

Depuis une année, j'ai compris ce qu'était « être vivant » ! Nous vivons, et nous vivons mal, parce que nous ne voyons que les jours difficiles de nos vies ; certains ayant perdu la valeur de leur salut tant les épreuves du monde les tenaient épaules voutées et yeux à terre !

Vivre n'est pas être vivant ! Christ est LE VIVANT, et en ce qui nous concerne, il faut savoir ce qu'est être VIVANTS. Etre vivant ne correspond pas à la survie dans ce monde brutal, cela ne correspond pas seulement au besoins qu'ils nous faut assumer ; le Seigneur nous dit que les païens recherchent l'assurance du gîte, du couvert, du vêtement. N'est-il pas dit, n'est-il pas écrit dans l'évangile de Matthieu 6/25 à 34 - C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Tant nous sommes accaparés par les « détails » de la vie que nous oublions d'être vivants ! Et la vie que nous ne savons pas vivre pleinement ne nous sera pas redonnée telle que nous l'imaginons !

Alors, VIVONS le modèle qui nous est donné ; Vivons la vie de Christ, sans rien d'autre parce qu'au dernier jour, ce n'est pas ce que nous aurons amassé qui fera la différence ! Luc 12/21 - Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu.

Nous connaissons, pour l'entendre en permanence, le mot de spéculation, et tous ses dérivés : spéculateurs, spéculatifs, etc... Mais en réalité que savons-nous de l'acte de spéculer ? Pas grand chose, sinon nous ne parlerions pas ainsi de ce que nous pensons connaître : la spéculation est dans le concret, mettre en « examen » une action non pas pour en tirer bénéfice, mais bien plutôt pour rechercher les choses théoriques, qui s'attache à la spéculation, sans s'occuper de la pratique. Celui qui « spécule » parie en réalité sur de l'abstrait ! Il ne tient rien entre ses mains, que du vent ! Sur une action spéculative, tu peux t'enrichir tout comme tu peux tout perdre !

Il faut toutefois savoir aussi que notre économie « boursière » dite de marchés, est entre les mains de parieurs, de personnages qui jouent avec l'avenir des hommes, sans savoir rien de leur sort, ils ne sont pas intéressé par ça, ce qui les intéresse est le gain inique qui va proliférer et dans lequel il aura sa contre-partie.

Pourquoi les banques se retournent-elles contre leurs « valets » dès que ceux-ci parient un peu plus gros qu'a l'ordinaire ? Parce que leurs pertes sont plus importantes, donc leurs gains moindre, et c'est cela qui les fait réagir.

Ainsi fonctionne le monde, le règne de la spéculation est présent, au détriment de la sagesse financière qui devrait mettre l'homme à l'abri des débâcles qui l'entraînent dans des courants descendants.

Par la spéculation, par le biais des spéculateurs, nous constatons que ce qui est décrit dans Mathieu 6 est réel.

Toujours dans le même optique, la politique des « investisseurs » conduit dans la perte des emplois, et le tourbillon s'accentue, s'accélère !

La France est bel et bien entrée dans la spirale « infernale » de sa propre défaite.


Maintenant j'aimerai insister sur cet exemple dont nous allons connaître la réalité :


Un homme, Samson, détient sa force de part Dieu : Juges 13/24 - La femme enfanta un fils, et lui donna le nom de Samson. L’enfant grandit, et l’Eternel le bénit.

Il est dépositaire de la bénédiction de Dieu, mais comme bien d'entre nous, qui continuons d'affirmer de la détenir, Samson va vouloir, alors qu'il est naziréa, une femme d'entre les philistins.

Il la désirait, la convoitait, et il l'obtint.

Nous savons l'histoire de Samson et où le conduisit sa défaillance spirituelle dans la convoitise de la femme Dalila.

Après avoir avoué son naziréa (d'où lui venait sa force surhumaine) il fut contraint, prisonnier, de divertir les peuples ennemi de sa nation.

Dieu travailla son cœur, et la force lui revint, ; c'est alors que dans l'achèvement de ses jours, il permis la destruction du temple et la mort de très nombreux païens, et cela pour la gloire de Dieu.

Ceci est le reflet d'une action « spéculative » parce qu'en réalité, si Dieu n'était pas intervenu en faveur de Samson, rien n'aurait pu se faire.

Pourquoi est-ce que je fais référence à cet épisode biblique ? Tout simplement parce que l'Esprit saint me montra le parallèle entre Samson et l'Europe !

Oui ! N'en doutez-pas !

A ce jour, l'Europe n'est que meurtrissures, plaies et infections.

Il n'est rien de bon en ce qui est debout, parce que les plaies de l'Europe ne sont en fait aucunement secourues ; des onguents de plâtre sur jambe de bois.

Ezéchiel 22/28 - Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs; ils disent: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel! Et l’Eternel ne leur a point parlé.

L'Europe prisonnière d'un geôlier puissant qui la maintient dans des chaines ancestrales, et qui plus est, l'a rendue aveugle en lui « crevant » les yeux afin qu'elle ne voit pas sa déchéance.

Pourtant, au plus bas de son état, l'Europe va se souvenir de son passé « glorieux » quand le Roi de gloire n'était pas homme mais Dieu ; et il va renaître de ses cendres un reste qui rendra gloire au Dieu de toute la terre, à Christ Yéshua ; abandonnant ses prérogatives humaines pour revenir vers celui qu'elle a longtemps rejeté.

Là où sera le drapeau de Christ sera l'Eglise réveillée, mais là où seront les cadavres seront les rapaces réunis afin de détruire toutes traces du festin. Matthieu 24/28 - En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles. Ne pas confondre avec Luc 17/37 - Les disciples lui dirent: Où sera-ce, Seigneur? Et il répondit: Où sera le corps, là s’assembleront les aigles Parce qu'en Luc il n'est pas fait état de l'église vivante (le corps) mais de l'église apostate.


LA CHINE :


En quelques décennies, la Chine est passée d'un état « larvaire » à celui de papillon mais je dirais plutôt que le dragon s'est réveillé ; n'est-on pas dans l'année du dragon où il est glorieux de voir naitre un enfant mâle ?

D'ailleurs il est parlé alors de la naissance d'un « petit dragon » Nous n'avons pas été vigilants, et les avertissements n'ont été d'aucun secours. Aujourd'hui la Chine est au sommet de la hiérarchie économique mondiale, avec juste un écart léger d'avec l'Amérique.

Cela ne repose pas sur la vérité de sa monnaie, mais sur sa duperie financière ; la monnaie chinoise étant sous évaluée, ce qui fait que les requins de tous bords se tournent vers elle afin de « spéculer » sur une rentabilité probable ; oublieux de tous les travers dont le travail chinois est accessoires et peu conforme à ce qu'il devrait être. Derrière la natte ancestrale se cache des dents de requins prêts a avaler tout cru ceux qui lui auront fait confiance !

Alors je vais dire ceci à la Chine vêtue de costumes d'hommes d'affaires modernes et pourtant agissants comme les ancêtres dont ils honorent les autels : vous avez jeté en pâture à Mamon, et mis dans le lit du dragon la jeunesse de Tian'anmen au détriment des droits de l'homme ; et malgré les milliers de victimes, nous nous prostituons tous avec cette nation au titre économique ; malgré les grands serments que nous faisons en ce qui concerne la Démocratie ! Race de vipère dira le Seigneur ! Qui vous a appris à fuir la colère à venir ? Notre droit d'aînesse vendu pour une poignée de riz !


Pour avoir agit pareillement, la botte de l'oppression (militaire où bien économique voir les deux) va écraser la monnaie chinoise dans ce qu'elle est aujourd'hui!

Cela va réduire le champ d'action des spéculateurs de tous genres.


       Mathieu 12/30... Celui qui n'est pas avec moi est contre moi dit le Seigneur !

Qui n'a pas entendu ou dit cette parole : il (elle) s'approche de Dieu!!!

Où connaissez-vous cette estimation entre un pécheur sauvé par grâce, fidèle à ses vœux faits à Yéshua, et un autre pécheur, qui lui n'a pas fait la paix avec le Seigneur, et donc, qui n'est pas de sa maison, qui n'a rien a voir avec la foi en Christ Dieu ?

Je peux vous affirmer que la parole de Dieu est très explicite : si tu n'est pas de « Béthel » - maison de Dieu dans laquelle il demeure par la présence de son Esprit saint, tu es de Satan !

Alors plutôt que de dire d'une personne qui même fréquenterait de manière assidue une assemblée qu'elle est de Dieu, qu'elle s'approche de Dieu, qu'elle est en chemin pour rejoindre Dieu, demandez-lui plutôt ou elle va passer son éternité si elle meure à l'instant présent !

Il faut être vrai et ne pas encourager des fariboles et des histoires ! Seule la vérité à son importance !

Si tu es avec Dieu en Christ, tu es sauvé ! Si cela n'est pas, quand bien même tu espères avoir le temps, jusque avant de fermer les yeux, de faire la paix avec le Seigneur ; sais-tu si tu possèderas ce temps ? En fait, si tu penses que t'approcher de Dieu est suffisant pour être de Dieu, il y a une grave et grossière erreur entretenue par l'esprit du mal. Tu t'es « approché » c'est tout ! Tu n'as pas fait la différence entre frôler le bord du vêtement de Christ et de t'en saisir à pleines mains !

En réalité, tout comme Zachée sur son arbre pour voir, de loin, il te faut descendre de ton arbre et devant le Seigneur lui parler de vive voix et lui dire ton désir de vivre une autre vie avec lui, et seulement avec lui, reniant Satan et ses œuvres à jamais.

Luc 19/2 - Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, 19/5 - Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. 19/6 - Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

Pour terminer, nous sommes entrés par le biais de cette parole donnée par l'Esprit saint, dans la période précédant la sortie d'Egypte par le peuple esclave.

Cette parole est sure et certaine, et il en sera cette fois encore comme il en fut alors, et le peuple qui attend sa délivrance verra la main de Dieu se tendre vers lui.

Le combat de Dieu est commencé parce que cela est son combat ; et c'est à main forte que Dieu va agir en faveur de la délivrance accordée ; Mais il ne faudra pas oublier que tout ce qui a été l'a été du fait de la méchanceté des cœurs.

1 Corinthiens 10/11 - Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction.

Dieu s'est choisi un homme du nom de Moïse et lui parla ainsi : “J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens - Exode 3/ 7et 8.

Le Seigneur nous dit : “Je sais ce que tu traverses, mais ce n'est pas ton combat. Le diable est trop fort pour toi, alors je dois venir à toi pour te délivrer !” Je suis l'Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements. Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c'est moi, l'Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens. Je vous ferai entrer dans le pays que j'ai juré de donner à Abraham.”- Exode 6/6 à 8.

Face au géant Goliath, David dit :  “Et toute cette multitude saura que ce n'est ni par l'épée ni par la lance que l'Éternel sauve. Car la victoire appartient à l'Éternel.” - 1 Samuel 17/47. Dans tout ce qui a été, qui est ou qui sera relèvera du fait que nous avons été disponibles pour 
le service du Maître afin que la gloire rejaillisse sur Dieu seul.
ice du Maître afin que le gloire de Dieu le Père Eternel soit pleinement concrète devant les hommes.  Lorsque le Seigneur dit : regarde et vois la victoire que je vais remporter à mains fortes et bras tendus, alors regarde et vois la victoire de Dieu concrète par la volonté du Fils ; il en sera comme il l'a dit. Ephésiens 5/17 -  C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur.