Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title



Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d’une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver. 



1 Pierre 4/12

SHALOM!



Mes biens aimés, lorsque je m'adresse à vous, lorsque je fais paraître une information, il faut, tout comme vous le faites pour la Parole de Dieu qui est donnée sur ce site, la mettre à la même lumière de Christ Yéshua, parce que maintenant, nous sommes assaillis par le mensonge et par la désinformation via les médias, experts en ce petit jeu qui consiste à nous égarer dans le dédale des faussetés proclamées comme vérité.

C'est pourquoi la photo qui est sensée illustrée ce message ne figurera pas parce que rien ne laisse penser qu'elle s'applique à ce texte.

Attention! Je ne mets pas en doute celui qui m'a fait parvenir cette information, mais je suis très prudente, telle le souhaite notre Seigneur :

 

Matthieu 10/16 - Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

 

De tous temps, les hommes pieux, désireux de vivre leur foi en Dieu, ayant accepté Christ Yéshua comme Seigneur et Rédempteur de leur âme, ont subit des outrages, et en subiront encore, parce que vient le règne de l'Impie, précédant de près celui de l'Anti – Christ, et nous avons été avertit. Alors pourquoi cette crainte qui émane du plus grand nombre? Pourquoi ces gémissements qui montent à la gorge du peuple du Seigneur, et de la Nation toute entière?

 

Luc 21/9 - Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés, car il faut que ces choses arrivent premièrement. Mais ce ne sera pas encore la fin.


Il faut que cela arrive! Tout ceci n'est pas aléatoire, ce n'est pas le fruit d'un hasard qui agirait sans que nous soyons avertit de ce qui va être! Nous sommes divinement avertit par l'Esprit Saint au travers de la parole écrite, par la voix des prophètes.

Ecoutez! Soyez attentif à cette voix qui monte de la terre, descendue des cieux, afin que l'homme sache, connaisse les chemins de sa destinée. Non, nous ne sommes pas le fruit du hasard, et puisque notre vie est entre les mains du Tout-Puissant, acceptez « enfin » de croire qu'il en est ainsi de tout ce qui nous concerne.

De tout temps, les tyrans ont essayé de faire taire la foi des « saints » du Dieu Tout6Puissant, mais nul n'y est parvenu. Alors, courage! Viennent bientôt les temps de la liberté promise par Yéshua! Bientôt après le temps des larmes viendra le temps de la joie, des réjouissances célestes venant des cieux jusque sur nous qui auront, avec foi, avec ferveur, attendu, même dans les temps de braises ardentes, la réalisation de la Parole du Seigneur qui nous dit :

2 Pierre 3/9 - Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.

 

SHALOM!

 

2 Chroniques 32/7 - Fortifiez-vous et ayez du courage! Ne craignez point et ne soyez point effrayés devant le roi d’Assyrie et devant toute la multitude qui est avec lui; car avec nous il y a plus qu’avec lui.



 


 

L'ERE OUATTARA MARQUE-T-ELLE LA FIN DE LA PREDICATION PUBLIQUE OU DES ACTIVITES EVANGELIQUES?

 

Luc 8/24 - Ils s’approchèrent et le réveillèrent, en disant: Maître, maître, nous périssons! S’étant réveillé, il menaça le vent et les flots, qui s’apaisèrent, et le calme revint.

Les faits qui se sont déroulés la semaine dernière, à Abidjan, donnent de sérieuses raisons de s'inquiéter pour la vie évangélique en Côte d'Ivoire, sous l'ère Alassane Ouattara.

 

En effet, deux amis pasteurs qui ont personnellement vécu les drames survenus, il y a quelques jours, devant plusieurs témoins, le donnent à penser.

Le premier cas est celui d'un pasteur connu dans le quartier des Deux-Plateaux à Cocody, Terminus du bus 82, pour faire des prédications publiques avec un mégaphone, invitant les passants et les habitants du secteur à donner leurs vies à DIEU en recevant JESUS-CHRIST comme leur Seigneur et leur Sauveur personnel. Mais la semaine dernière, cet homme de DIEU a eu la malchance de reprendre ses activités dans la zone, après la terrible bataille d'Abidjan. Une patrouille des FRCI s'est arrêtée à son niveau et l'a enlevé. Pendant deux jours, l'on est resté sans nouvelles de l'Homme de DIEU. Il sera retrouvé sans vie, le deuxième jour. Son corps a été jeté au Terminus du 82, avec des impacts de balle et le mégaphone posé tout juste à côté. Depuis, une peur bleue s'est emparée des églises protestantes et évangéliques de Cocody qui n'osent plus mener d'activités sur la place publique. Un bon nombre d'entre elles ont tout bonnement fermé ou, au meilleur des cas, se réunissent très, très discrètement. La psychose est plus palpable dans le quartier d'Angré où des pasteurs se sont carrément exilés.

Le deuxième cas s'est déroulé à Yopougon, Camp militaire. Un autre Homme de DIEU, en peine pour son pays en crise, a organisé un programme de prière pour la paix en Côte d'Ivoire. Suspecté par les FRCI de prier contre eux, il sera froidement abattu. Sans autre forme de procès. Le message étant on ne peut plus clair et ferme, la quasi-totalité des églises évangéliques s'est résignée à ne plus organiser de programmes évangéliques, de peur de s'attirer les foudres des FRCI qui ne s'embarrassent pas de procédures ou de méthodes d'approche pour indiquer aux églises leurs attentes. En d'autres mots, la liberté de culte n'est plus une valeur ivoirienne. Cela est surtout vrai quand vous avez le malheur d'être une église protestante ou évangélique : vous êtes à priori suspectée d'être pro-Gbagbo et donc susceptible de subir des représailles.

Depuis le temps du Président Houphouët-Boigny jusqu'à Laurent Gbagbo, jamais pareille chose n'a été observée dans ce beau pays où la liberté de culte a toujours été jalousement préservée. Voici la nouvelle Côte d'Ivoire dans laquelle nous sommes condamnés à vivre, en espérant que le Créateur viendra nous délivrer.

Que DIEU bénisse la Côte d'Ivoire !

 DINDE Fernand AGBO



Livre d'Habakuk 2/ de 1 à 3 :


J'étais à mon poste, et je me tenais sur la tour; je veillais, pour voir ce que l'Eternel me dirait, et ce que je répliquerais dans ma plainte.
L’Éternel m'adressa la parole, et il dit :

« écris la prophétie : grave-la sur des tables, afin qu'en la lise couramment. Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement.


Soyez patient, comme vient le jour après la nuit, après les pleures la joie, la crainte l'assurance, l'Impie le Messie.


Naomie.