Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

MESSAGES POUR LES AMES

PERDUES !


Par Naomie, le 30 Septembre 2011.



SHALOM !


Actes 18/9 et 19 - Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j’ai un peuple nombreux dans cette ville.


Ce matin, je m'adresse à tous ceux-là qui s'imaginent être entrés dans le salut de Christ Yéshua alors qu'ils sont loin de connaître la vérité en ce qui les concerne.

 

Le monde, absolutiste, va de dérives en dérives, mais ce n'est pas le plus important.

Le plus importants, frères et sœurs, c'est de savoir, de faire le point sur nos vies et de pouvoir affirmer si oui ou non nous sommes dans le salut de Dieu.

Y entrer est aisé, c'est facile : il suffit de reconnaître la divinité de christ Yéshua, de renoncer à nos œuvres maudites, de nous repentir de d'entrer dans l’œuvre née à Golgotha.

Le plus difficile est d'y demeurer, et tout comme Paul le fait savoir : il nous faut travailler pour notre salut !

Philippiens 2/12 - Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent.

J'ai été jeune, dans la foi, mais aujourd'hui mes cheveux ont blanchi. Ais-je trouvé la sagesse pour autant ? Je l'espère !

 

Aussi j'ai le souvenir d'une question qui m'a été posée il y a bien des années en arrière, alors que j'étais encore dans la région parisienne, et que je venais de subir le « bing bang » de ma vie : ma rencontre « fracassante d'avec le Seigneur que je ne connaissais pas, mais qui me connaissait.

Cette question était la suivante : est-vous sauvée ? Je répondis oui mais ne discernais pas le pourquoi de cette question ? Pourquoi m'était-elle ainsi posée ? Je n'aurai pas pu y répondre, mais à ce jour, je pourrais, avec affirmation répondre ceci : OUI, MAIS JE TRAVAILLE A MON SALUT !

Nous pouvons fréquenter une Assemblée, une église, nous pouvons lire la Bible, regarder des émissions parlant de Dieu, si nous ne faisons pas attention, jamais nous ne pourrons prétendre que nos yeux ont vu le Seigneur, nous nous contenterons de dire : mes oreilles avaient entendues parler de toi  - Job 42/5.

Par déduction, celui qui n'a qu'entendu n'a pas vu, il ne connait que par délégation, il ne connait pas personnellement. Mon oreille avait entendue parler de toi... Donc je suis de ceux qui disent : demande à ton Dieu, alors que si tes yeux ont vu, tu sais, tu connais à qui tu t'adresse. Comprenez-vous la différence ?

Et bien cette différence, je l'ignorais. Pour moi, j'étais sauvée! Je connaissais non pas par oui-dire, mais parce que le Seigneur m'avait interpellé personnellement ; A ce jour je connais la réalité et  je travaille à mon salut, désireuse de le garder comme mon bien le plus précieux.

Lorsque je me suis réveillée ce matin, j'avais encore à l'esprit un document qui m'a été adressé par courriel.

D'ordinaire, je demeure très prudente envers ce genre de message, parce que je connais mon ennemi, et je connais certaines de ses ruses qui le font agir afin de me troubler s'il le pouvait.

Alors, direz-vous, pourquoi justement ce message ? Parce qu'il reflète très bien tout ce que l'Esprit Saint me montre depuis toutes ces années, et entretien en moi ces paroles dites lors de mon baptême : parle et ne te tais pas... PARLE ET NE TE TAIS PAS... PARLE ET NE TE TAIS PAS, SINON...

Alors que je travaillais sur un texte, le Seigneur me parla du manque de consécration de sa maison, du paganisme qui y régnait aussi, et me montrait que les coupables étaient ceux qui avaient charge d'âmes par un « ministère » donné. Certes, nous désignons les faux prophètes, mais nous passons sous silence les « faux bergers, les faux docteurs, les faux évangélistes, les faux apôtres »

Que faire pour rétablir l'équilibre de la balance ?

Déjà regarder à nous-même ce que nous sommes devenus au fil du temps qui passe, et savoir admettre la vérité. Nul ne marche en sandales sans se salir les pieds. C'est pourquoi dans les maisons jadis, les pieds des voyageurs étaient nettoyés afin d'être débarrassés de la poussière accumulée le long du trajet.

Marie pleura sur les pieds de Christ Yéshua, elle les oignit de parfum après les avoir essuyés avec sa chevelure ; et Christ dira à Simon : Luc 7/44 - Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon: Vois-tu cette femme? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as point donné d’eau pour laver mes pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux.

Manque d'humilité, manque de consécration aussi : 2 Pierre 2/22 - Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.

J'entends déjà les cris : comment nous comparer avec un chien, avec une truie, pour qui se prend-elle, etc...

Frères et sœurs, c'est pour votre bien que je parle ainsi, afin de ne pas subir le sort décrit dans Ezéchiel 3 ou encore 33 QUI DIT : SI TU NE PARLES PAS JE TE REDEMANDERAIS LE SANG DE CELUI QUI S'EST PERDU.


Etes-vous sauvés ?

Telle est la bonne question a poser à votre âme !


Beaucoup de ceux qui liront ces paroles penseront peut-être que je suis « déraisonnable », que j'ai perdu le bon sens ! Et bien non, rassurez-vous, je demeure simplement dans ce que le Seigneur m'a fait savoir il y a 40 années. PARLE ET NE TE TAIS PAS !

Dans l'Assemblée, j'ai connu bien des choses qui peuvent sembler incroyables, et pourtant, j'ai vu celui-là qui servait le diable prendre la sainte Cène, au mépris de ce qui est écrit :

 

1 Corinthiens 11/20 - Lors donc que vous vous réunissez, ce n’est pas pour manger le repas du Seigneur ;

2 Corinthiens 13/5 - Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés.

J'ai entendu « prophétiser » celle-là qui pareille à Marie Madeleine était remplie d'esprits malfaisants, parler en langue le langage des démons, le mensonge prophétisé, la Cène méprisée, le nom du Seigneur bafoué ! EGLISE : ES-TU SAUVEE ?

Il est grand temps que ménage soit fait avec hardiesse, et que vérité soit proclamée avec justice, le jugement de Dieu est en train de s'exercer sur nous premièrement, à moins que vous ayez oublié cette parole :

 

Luc 3/17 - Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera le blé dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.

1 Pierre 4/17 - Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu?


Seigneur ! En ton nom... Arrière de moi ouvriers d'iniquité...


Matthieu 7/22 - Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?

Luc 13/27 - Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d‘où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d‘iniquité.


Lorsque l'Esprit saint nous avertit de ce qui va être, ce n'est pas pour que certains fassent « cocorico » mais plutôt qu'ils avertissent le plus grand nombre, eux-même « cassés » en deux, à genoux le nez dans la poussière, le cœur déchiré, l'âme en détresse devant l'ampleur des dégâts.

Christ revient bientôt, je ne sais pas quand, puisque lui non plus ne le sait pas : Marc 13/32 - Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

Les faux bergers (pasteurs) ne se sont pas attardés sur ce qu'ils ont vu comme détails, sur ce qu'ils ont cachés à toutes ces âmes qui leur étaient confiées, et ont tu la vérité par crainte de voir les sièges se dégarnir, et ne pas pouvoir boucler leur budget annuel ! HONTE A EUX ! LEUR NUDITE SERA PERCUE PAR LE  PLUS GRAND NOMBRE !

Par leurs agissements meurtriers, ils auront laissé des âmes se perdent, pour quelques billets de banques. Agissant ainsi, ils sont pareils à Juda l'Iscariot qui vendit le Seigneur pour trente sicles d'argent ! HONTE A EUX !

Bien de ceux qui fréquentent les Assemblées dites protestantes ou issues de, ne le sont que de nom, oublieux de ce pourquoi ils ont quitté le creuset dans lequel ils ont été formaté mais aujourd'hui, les vieilles habitudes resurgissent, telle l'hydre à 7 têtes, bête démoniaque à laquelle 6 têtes ont été tranchées, mais la septième sauvegardée. Elle demeure agissante et l'esprit satanique du catholicisme renaît de ses cendres par le biais de œcuménisme, et celui, celle, qui argumente en faveur de cet organisation satanique perd son âme.

Pour un temps, j'ai été convaincue, mais pour un court laps de temps seulement, que œcuménisme tel que le voyait les « chrétiens » était la solution aux difficultés rencontrées par ce que je croyais encore « la maison de Dieu » mais la maison de Dieu se nomme BETHEL, et dans la maison nommée œcuménisme, Béthel n'est pas !

Très vite (il m'aura fallu tout de même deux années, ainsi qu'à mon époux) pour comprendre la monstruosité de l'appareil, et comment Satan avait conquit le plus grand nombre avec un seul mot : AMOUR !

Dès lors, c'est en larmes, étendue a même le sol que je me suis repentie, et c'est depuis que je crie devant le mensonge : œcuménisme a pour racine Satan et ses œuvres !

Lorsque tu entres dans le sein de l'église catholique, il t'est demandé si tu renonce à Satan et à ses « pompes » ; quelle hérésie diabolique ; comment accréditer un tel mensonge puisque par ta pratique de ce culte adressé aux isoles, tu replonges à chaque foi dans le bouillon.

Bon nombre gardent l'illusion cachée d'un hypothétique « no man's land » entre l'Enfer et le Paradis et que son nom est le Purgatoire ! Erreur mensongère !

L'Enfer existe réellement, tout comme le Paradis ; et selon que tu sera sauvé, ayant gardé ta consécration et ta sanctification jusqu'au bout de tes jours, ou pas (relire Ezéchiel 3 et Ezéchiel 33) tu iras en Enfer ou bien tu seras au Paradis. Point final !

Ne crois pas celui qui te parlera autrement, il est semblable à un beau perroquet, beau de parure, mais de parure seulement.

Mon rôle ne consiste pas à te faire plaisir et te faire entendre des chansons douces à ton âme et à ton cœur ; mon rôle est celui qui m'a été imparti par Yéshua : PARLE, SINON...

Je me soucis en rien de savoir si je plais encore à l'humanité, ceci ne me concerne pas ; ce n'est plus mon problème, et ce, depuis que mes yeux ont vu le vivant assis en gloire et moi à ma place, à ses pieds.

Si nous nous arrêtons pour regarder avec intérêt les évènements qui traversent notre vie quotidienne, nous sommes bien obligés, si nous désirons être honnête avec nous-même, de constater la réalité et la vérité issue de la Parole de Dieu : Luc 18/8 Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?

Trouverais-je la foi demande le Seigneur mais il ne parle pas du monde, la foi n'est pas en lui ; il parle, il mentionne son Eglise ! AS-TU LA FOI ? ES-TU SAUVEE ?
Egalement, il est écrit  : Matthieu 24/12 - Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.

 

Encore : Actes 2/38 - Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

A ce jour, on pourrait penser que ces paroles n'ont plus d'effet, et je l'affirme simplement : combien de fois j'ai pris la Cène avec celui-là même qui avait levé sont talon contre moi !

Celui-là qui nous avait traîné dans la boue, salissant notre nom et bafouant le « ministère » qui nous avait été donné par le Seigneur, après nous avoir oints d'huile selon la volonté du seigneur, au vu et sus de toute l'Assemblée, mon époux et moi-même, il a fallut que nous pardonnions.

Comment penser que tu peux haïr ton frère, ta sœur, et prendre la Cène en sa présence, avec lui et ceux de l'Assemblée ? Dérision et mensonge ! A ce moment là, tu as brisé l'alliance du salut parce que tu n'es plus saint, tu as bafoué l'Alliance sainte de Dieu.

Voilà ce qui est écrit : Tite 1/16 - Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre.

Est-ce que ceux, celles qui font profession de servir Dieu par des abstinences de toutes sortes sont fidèles et trouvées justes devant le Seigneur ? 1 Timothée 4/3 - prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

Il n'est pas question, ici de ceux qui veulent jeûner afin de se sanctifier, non ; il est question, ici, des menteurs qui agissent simplement dans le seul objectif d'avoir une main mise sur les âmes crédules et naïves qui ne connaissent pas le Seigneur ni son amour véritable. Les prêtres sont de ceux-là, ainsi que le clergé dans sa totalité, les papes qui dévient et qui, tout en prêchant l’abstinence et la pauvreté, se vautre dans la luxure et le désordre, portant sur eux le poids de leurs mensonges, et les pauvres naïfs endoctrinés à une allégeance humaine en oublient que c'est à Dieu qu'ils doivent obéissance.

Le retour de notre Seigneur en chair ? Qui encore aujourd'hui, dans l'Assemblée, y croit véritablement ? Race de vipère incrédule nous est-il dit, jusqu'à quand me faudra-t-il vous supporter ?

Matthieu 23/33 - Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?

Luc 9/41 - Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusqu‘à quand serai-je avec vous, et vous supporterai-je?

Tu dis : je crois, et Christ te dis ton incrédulité ! Qui dit la vérité ? Mais tu as raison de dire : viens au secours de mon incrédulité – Marc 9/24.

 


LE REVERS DE LA MEDAILLE


Connaître le Seigneur signifie que nous connaissons la puissance de l’œuvre de Golgotha ; cependant, combien de fois avons-nous réfléchit à ce qui s'était passé dans la nuit précédant l'arrestation de Yéshua, et l'intensité de son combat à Géthsémanée ?

Nous en parlons peu, et lorsque nous mentionnons cet épisode, nous nous arrêtons sur l'endormissement des disciples présents avec le Seigneur, et c'est tout !

Mais la réalité est tout autre : le Seigneur va lutter contre sa propre volonté afin de se soumettre pleinement à celle du Père, Dieu Tout-Puissant. t

Le Seigneur n'ignore en rien ce qui doit lui arriver, c'est pour cela qu'il est venu en chair.

 

Il connait le terrible combat qu'il va devoir mener afin que les âmes du plus grand nombre ne meurent pas.
Il doit aller jusqu'au bout.
Ce qui a été écrit doit s'accomplir en moi – Luc 22/36... et ce qui me concerne touche à sa fin 22/37.

Mais voilà l'intensité du combat; elle est décrite dans ces passages de Luc 22/42 alors que le Seigneur commence à prier avec intensité, si bien que le sang perle à son front. Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne.

Dans Mathieu 26/38.. il est fait mention que le Seigneur réitéra sa formulation instante à Dieu afin de ne pas être dans l'obligation de se soumettre au supplice qui l'attend ; supplice ô combien réelle et non pas imaginaire. Pendant qu'il luttait, il mit l'accent sur le manque de vigilance des disciples et ce par trois fois ! N'était-ce pas là une parole prophétique sur l'état de l'Eglise endormie ?

Christ notre avocat est toujours en présence du Père afin de nous soutenir lors des accusations de Satan, mais qui de nous soutient le juste combat de la foi alors que l'Eglise est persécutée ?

Tu es sauvée ? Pour qui et pour quoi ?


Le revers de la médaille est dans ton combat de chaque jour afin de demeurer vigilant face à l'adversité.

A toi aussi de dire : si cette coupe est devant moi, s'il me faut la prendre, à l'égal du Seigneur, un ange de Dieu sera présent afin de me fortifier (Luc 22/43)

L'agonie de christ est déjà à l’œuvre, mais Christ tient bon ! S'il fléchit quelque peu, très vite il dira : non pas ma volonté Dieu mais ta volonté.

 

Si cette coupe pouvait s'éloigner de moi... mais je ne suis là que pour faire ce qui doit se faire par moi... Alors je vais prendre cette coupe !

Lorsque les disciple diront : nous aussi nous pouvons boire à ta coupe - Mathieu 20/22 – le Seigneur leur répondit : Marc 10/38 - Jésus leur répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé?

Voilà le revers de la médaille. Si tu penses être sauvé, tu penses bien, mais il y a une condition à ton salut, même si certains prétendent le contraire : pour son acquisition, c'est gratuit, Christ à Golgotha à payé ta dette ; mais là où il existe une supercherie, c'est lorsque l'on te dit que acquisition de ton salut est éternelle ; elle sera et demeurera éternelle à condition que tu sois saint, sanctifié, consacré, éloigné des péchés de ce monde, marchant dans la pureté, n'hésitant pas à revenir à la source chaque fois que nécessaire, lorsque ta conscience intelligente te montre ton égarement, ta tiédeur, ton manque de consécration, et tout ce qui met ta vie spirituelle en danger.


EST-CE QUE TON NOM EST INSCRIT DANS LE LIVRE DE VIE ?

Le livre de vie n'est pas la Bible, c'est la révélation faite dans Genèse, après que le couple mangea du fruit dont il ne devait pas manger.

Dans le livre de Genèse, Dieu l'Eternel mentionne le fait qu'il faut que le couple humain quitte l'Eden afin de ne pas être semblable à des dieux.

C'est "le livre dans lequel sont écrits depuis l'aube des temps tous les noms des vivants."

Luc 10/20 - Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.

Seigneur... En ton nom... mais pour notre Seigneur, voilà ce qui est important : que notre nom soit inscrit dans le livre de vie. Tout le restant est annexe dirais-je en résumé.

Pour savoir si ton nom est inscrit dans le livre de vie, il est une chose : à ta naissance, ton nom est inscrit (ou pas) dans le livre de vie ; Dieu est omniscient, il est la connaissance parfaite, et sait ce qui est ta vie avant même que ton père soit l'époux de ta mère.

Mais ce n'est pas tout, il faut que ce nom soit gardé dans le livre de la vie ; sinon à quoi cela aurait été utile que Moïse rétorque à Dieu : que mon nom soit effacé du livre de vie (livre de l'Exode)

Apocalypse 3/5 - Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.

Frère, sœur, une question se pose : es-tu dans le livre de vie ? Je me pose également la même question, prête à me remettre en question, sans chercher à me justifier devant le Trône éternel, je préfère de loin la justice juste de mon Dieu.

Le retour de Yéshua sera, parce que sa parole dit la vérité :

 

Hébreux 9/28 - de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut. Pour ceux qui l'attendent pour leur salut !

Tout le reste est et demeure spéculation ; seule la Bible, parole de Dieu, le Verbe écrit de Dieu par Christ demeure éternellement.
Alors, une question : est-ce que ton âme est vivante ou fais-tu partie de ceux dont il est affirmé qu'ils sont déjà morts ? Si tu es vivant : AGIS DES MAINTENANT ET GARDE LA VIE A TON AME.


Luc 9/60 - Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Dieu.


L'urgence de la situation fait que tout doit être remis en question, notre salut, notre foi, notre vie en Christ.

Plus de faux semblant, d'hypocrisie, d'illusion ! La Vérité seule, cette vérité qui nous garde en bonne santé spirituelle afin de devenir une colonne dans le Temple saint de Dieu :


Apocalypse 3/12 - Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’au près de mon Dieu, et mon nom nouveau.