Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

Click to add 

LA TABLE DU SEIGNEUR.

 

Par Naomie, le 10 Mars 2014.

 

 

SHALOM.

 

 

1 Corinthiens 10/21 - Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons ; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.

 

Qui, d'entre nous, n'espère pas être participant à ce fabuleux repas décrit dans la Bible comme le festin des noces ?

Qui, d'entre nous, n'a pas exprimé ce désir de se voir accueillir pour revêtir ce magnifique habit de lumière, chamarré comme pouvait l'être la tunique de Joseph - Genèse 37/3 - Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu’il l’avait eu dans sa vieillesse ; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs. Ou encore celle de Tamar - 2 Samuel 13/18 - Elle avait une tunique de plusieurs couleurs ; car c’était le vêtement que portaient les filles du roi, aussi longtemps qu’elles étaient vierges. Ne sommes-nous pas semblables à Joseph, aimé du Père plus que personne, et comme Tamar, vierge d'Israël ?

La table du Seigneur est un lieu de délice ou se côtoient les mets les meilleurs et les vins les plus rares et nous avons cette affirmation : Apocalypse 19/9 - Et l’ange me dit : Ecris : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau ! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.

Esaïe 25/6 - L’Eternel des armées prépare à tous les peuples, sur cette montagne, Un festin de mets succulents, Un festin de vins vieux, De mets succulents, pleins de moelle, De vins vieux, clarifiés.


Je me souviens d'une parole qui n'a été adressée, il y a longtemps maintenant, qui me précisait que cette table était couverte des promesses du Seigneur et que je n'avais qu'une seule chose à faire : tendre la main et me servir.

J'avoue avoir mis du temps à comprendre cette parole, parce que je n'arrivais pas à « voir » cette table dressée pour moi, couverte en abondance de toutes les promesses du Seigneur en ce qui concerne chacun d'entre nous, et je regardais, sans me servir.

Puis un jour, j'ai enfin compris ce que cela signifiait, et j'ai pris tout ce qui était à ma portée, sans rien laisser derrière moi.


Autour de cette table, à l'identique de l'amour de Dieu, et de l'étendue de ses promesses pour ceux qui l'ont accepté comme Seigneur et Rédempteur, un grand nombre se pressera afin de se repaître et de se satisfaire dans la joie et l'allégresse dans la présence du Seigneur Yéshua, en présence des « saints » et des « élus » de tous les temps.

Mes frères et mes sœurs, avez-vous déjà « rêvé» à cette joie immense ? De celle décrite dans Apocalypse 19/5 et 6 ou une seule voix se fera entendre malgré les myriades qui composeront les chœurs célestes dont nous seront - Et une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ! Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne.


Qui participera à ce repas de grâce et de joie ? Tous les rachetés n'est-ce pas ? Tous ceux et toutes celles qui se seront prosternés devant la grâce coulant de la croix, de tous les temps, de tous les âges, jeunes et vieux, enfants à la mamelle et même ceux-là qui nous aurons devancé, voleurs et prostituées repentis.

Nous serons tous à la même enseigne, et la même joie nous habitera, soyez en surs et certains dès maintenant. Luc 14/15 - Un de ceux qui étaient à table, après avoir entendu ces paroles, dit à Jésus: Heureux celui qui prendra son repas dans le royaume de Dieu !


Entretenez-vous dans cette glorieuse espérance.

Mais en attendant cette gloire a venir, il est une gloire que déjà nous devons partager, nous qui sommes de la même espèce, celle qui attends le retour de notre Seigneur, Christ Yéshua, dans les promesses qui nous ont été faites.


Il y a tout juste quelques jours, alors que j'étais occupée, une pensée précise s’imprimât dans mon âme et je repensais à cette parole écrite dans la parole de Dieu, la bible, écriture sainte laissée pour notre enseignement - Marc 10/13 et 14 - On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.


J'ai toujours été extrêmement « choquée » de constater comment nous traitions les enfants dans nos assemblées, et comment nous étalions, devant nous, mille et une raisons toutes meilleures les unes que les autres, afin d'isoler les adultes des enfants, dans un soucis de ne pas assister à des temps de perturbation.

Comme cela n'est pas juste, comme cela sonne faux.

Lorsque mes enfants, âges respectivement de 7 et 8 ans, vinrent avec moi, pour la toute première fois, ils assistèrent fidèlement aux cultes, assis près de moi, sans broncher. C'est ainsi qu'ils vécurent une vie pleine de la vérité du Seigneur, non pas par « oui dire » mais par un vécu. Ils furent à même de prendre leur décision de donner leur vie à Christ Ushuaïa et d'être ainsi baptisés d'eau et dans l'Esprit saint. Il en fut également pareil pour le dernier qui, dès sa première sortie dominicale, se trouva, tout comme un autre bébé de son âge, quelques jours, au bénéfice de la joie d'une vie vécue en l'amour divin, participants a la présence de l'Esprit et totalement intégrés dans le sein de l'assemblée. Nous ne les entendions pas pleurer ni s'émouvoir mais nous pouvions constater la paix qui les habitait et leur endormissement profond dans les couffins.


Pourquoi permettre aux enfants, aux adolescents, d'être rivés aux plaisirs du monde (télévision, cinéma, relations sexuelles avancées, etc...) sans se poser la question de savoir comment leur âme va être polluée, et ne pas les mettre au cœur de la vie chrétienne dès le plus jeune âge.

C'est une grossière erreur que de penser et agir ainsi. Un jour, ils se rebelleront et refuseront les contraintes que vous leurs imposerez en insistant pour qu'ils participent à la vie chrétienne dont ils ne connaîtront rien, ou bien peu de chose.

Souvent, il est avancé que les enfants de chrétiens ne sont pas dociles et refusent l'amour de Christ Yéshua qu'ils ne connaisse pas. A qui la faute ?

Pourquoi leur permettre l'accès à la table des démons et leur refuser la table de Christ ?

En agissant comme vous le faites, vous les condamnez à boire à la coupe du diable.

A cause de cela, bien des parents pleurent.


Si vous croyez, injustement, que vos enfants seront épargnés par les assauts du Malin, vous faite erreur, et vous péchez aussi. Vous êtes l'image moderne des disciples d'alors qui essayaient de faire barrage à ces parents porteurs de la promesse divine, à ces enfants désireux de savoir et de connaître afin de pouvoir dire : nous savons en qui nous croyons, et le Seigneur nous dit ceci : il ne fait acception de personne, ni jeunes ni vieux, ni homme ni femme, ni putain ni brigand.... L.e salut est pour tous. Laissez les enfants venir à lui, c'est la volonté de celui qui a tout accomplit pour vous et moi.


Parents ? Etes-vous si lâches devant la volonté de vos enfants que vous reculez et vous dérobez à ce qui vous est préconisé par la sainte écriture : celui qui aime bien châtie bien ?

Proverbes 22/6 - Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

Les hommes appliquent des lois permissives, et a cause de celles-ci, ils construisent des prisons, encore et encore, qui accueillent un jour ceux, celles qu'ils ont méprisés. Combien de parents sont dans les parloirs des prisons, et parmi ceux-là, combien fréquentent assidûment les assemblées de Dieu ?
Ne pas corriger son enfant est en fait le mépriser et le laisser libre de se détruire (drogue, alcool, sexe...) tandis que le corriger dès sa jeunesse en fera un homme, une femme accompli.

Je ne parle pas de sévices que le Seigneur réprouveraient, que je réprouverais.
Je n'aime pas assister à ces actions, et je n'ai pour ainsi dire jamais utilisé la méthode violente. Mais dans notre foyer, nous avons inculqués les valeurs sur lesquelles reposent la vie de ceux et celles qui aiment le Seigneur et vivent de lui.

Proverbes 23/13 à 15 - N’épargne pas la correction à l’enfant ; Si tu le frappes de la verge, il ne mourra point. En le frappant de la verge, tu délivres son âme du séjour des morts. La folie est attachée au cœur de l’enfant ; La verge de la correction l’éloignera de lui.


Rendez les enfants participants à la table du Seigneur – Pourquoi les privez-vous de ce partage auquel ils ont droit s'ils souhaitent participer ? N'avez-vous pas lu, ne savez-vous pas que les enfants à la mamelles peuvent rendre gloire au Tout Puissant ?Joël 2/16 - Assemblez le peuple, formez une sainte réunion ! Assemblez les vieillards, assemblez les enfants, même les nourrissons à la mamelle ! Que l’époux sorte de sa demeure, Et l’épouse de sa chambre !

Matthieu 21/16 - Ils lui dirent : Entends-tu ce qu’ils disent ? Oui, leur répondit Jésus. N’avez-vous jamais lu ces paroles : Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle ?


Cessez d'agir comme les pharisiens qui veulent tout régenter sans s'impliquer en rien, ou comme des scribes qui ne savent qu'une chose : leur vision de la loi de Dieu, ne sachant pas que Christ n'est pas venu abolir la loi mais la concrétiser en son amour et dans sa grâce. La loi assaisonnée de l'Esprit saint est grâce, la loi de Dieu selon les hommes est lettre qui tue. Cessez de reléguer les enfants au placard, et de donner à d'autres de les instruire spirituellement non pas selon l'Esprit saint, mais selon leur propre vision.

Laissez- les s'immerger dans la plénitude de l'effusion de l'Esprit, ne les privant de rien.


Dieu ne nous a pas enseigné de mettre les enfants de côté, et lorsque les disciples virent « le dérangement » occasionné par cette venue d'enfants ou encore de parents portant leurs enfants vers Yéshua, et voulurent interrompre le ballet des vas-et-vient, le Seigneur les repris fermement. Laissez les petits enfants venir à moi, ne les empêchez pas - Matthieu 19/14 - Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.


Les enfants doivent être intégrés dans le sanctuaire, Christ est mort aussi pour eux !

Et vous constaterez que la promesse est pour eux, pour eux sans tenir compte de leur âge, de leur sexe ! Pour eux aussi, et ils chanteront les louanges de celui qu'il connaîtront personnellement.

Ne leur fermez pas l'accès a la maison spirituelle que nous sommes, ensembles, unis, et s'il est un peu de bruit, qu'est-ce donc par rapport au bruit des grosses batteries, des instruments de musique qui n'ont plus rien d'action de grâces mais un appel aux puissances démoniaques. Et ceux qui viennent d'entrer das la maison du Seigneur, le coeur bouillant de zèle, que l'on mets de côté car nous disons qu'ils ne sont que des enfants... Paul dira à Timothé de ne pas laisser les "gens" se payer sa tête à cause de sa jeunesse n'est-ce pas?


Pourquoi agissons-nous de telle manière que nous empêchons la parole de Dieu d'être vivante au milieu de nous ? Nous ne sommes bâtisseurs que de barrières et d'empêchements, et nous ne connaissons plus la voix des enfants annonçant des paroles prophétiques, de connaissance, louant Dieu dans l'Esprit alors qu'ils sont encore à la mamelle.

Laissez la vie exploser parmi vous et vous verrez comment reverdissent les déserts, et comment le Seigneur sera de nouveau à la première place au cœur même de sa maison.

Matthieu 18/3 ...et dit : Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.

Dieu est Dieu, ne l'oubliez pas ! Il règne et il fait ce qu'il veut, comme il le veut ! Et les enfants, qui sont un cadeau, une récompense - Psaumes 127/3 - Voici, des fils sont un héritage de l’Eternel, le fruit des entrailles est une récompense.

Croyez-vous un seul instant que dans le Royaume de Dieu il existera des crèches, des « écoles du dimanches » des organisations pour la jeunesse ? Non, biens aimés du Seigneur, nous nous réjouirons tous ensemble, jeunes et vieux réunis dans une même joie et dans une même louange éternelle.

Et le bruit des voix, unies, mêlées, ne fera plus qu'une seule et même grosse voix remplissant l'espace infini à la gloire de Dieu.

Quand le mensonge couvre la terre, l'Eglise n'est malheureusement pas épargnée, et elle se prive de bien des bénédictions.

Combien de fois ais-je entendu mes petites filles me raconter les songes qu'elles avaient fait, ou encore réclamer la bénédiction avant de prendre un repas ?

Dieu parle tantôt d'une façon ou encore d'une autre, et pourquoi ne pas accepter le fait que nos enfants ne sont pas seulement des décorations que l'on pose sur un meuble mais des êtres à l'image du Saint de Dieu, et que, tout comme nous ils sont a la recherche de Dieu.

J'ai assisté à des baptêmes de jeunes enfants soucieux de vivre pleinement la vie du Seigneur, et cela même très jeunes. Certains avaient tout juste 4 ou 5 ans, mais ils étaient plus murs, spirituellement, que des soi-disant adultes... J'ai aussi entendu le contraire : ils ne savent pas, ils ne connaissent pas... on ne peux pas accepter cela !

Qui le prétend ? Dieu ? Satan ?

Le Seigneur dit : laissez les venir à moi, ne les empêchez pas, et Satan dit exactement pareil : laissez-les venir à moi, ne les empêchez pas !

La table du Seigneur est dressée pour nous tous ! Tous nous entrerons dans le Sanctuaire, et nous nous réjouirons, jeunes et vieux …


Maintenant, je suis entièrement en accord avec le fait que si l'enfant n'est pas dans la juste voie du Seigneur, nous ne pouvons pas permettre qu'il prenne un jugement contre lui-même, selon ce qui est écrit dans

1 Corinthiens 11/29... car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. Ceci est valable pour nous tous qui parfois accomplissons envers le saint repas des actions inconsidérées et injustes - 1 Corinthiens 11/34 - Si quelqu’un a faim, qu’il mange chez lui, afin que vous ne vous réunissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je réglerai les autres choses quand je serai arrivé.

J'aimerai ici faire une parenthèse et avertir ceux qui pense que notre Dieu est un « bon papa » sur les genoux duquel nous nous asseyons quand tout va mal ;

Dieu est et demeure ce qu'il est à savoir Dieu pour tous les temps jusqu'en éternité.

Oui Dieu pardonne lorsque nous nous tournons vers lui, il est miséricorde et accorde cette dernière à qui il veut selon ce qui nous est dit : je fais miséricorde selon le livre de l'Exode 33/19 - L’Eternel répondit : Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Eternel ; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde.

Romains 9/15 - Car il dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’ai compassion.


Dieu est maître incontesté et incontestable, qu'on se le dise enfin.

Oui il pardonne, il aime, il est le Tout-Puissant, mais il ne nous appartient pas de le tenter ; Pourquoi venir à la table du Seigneur les mains sales ? Si nous passons à table pour nous nourrir, nous nous lavons les mains par hygiène et déférence pour ceux qui sont autour de la table avec nous, et nos enfants ne viennent pas sans se laver les mains n'est-ce pas ? Alors que nos mains soient propres lorsque nous allons a la table du Seigneur - Psaumes 24/4 - Celui qui a les mains innocentes (lavées de tout péché) et le cœur pur ; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, Et qui ne jure pas pour tromper.

Pilate ne s'est-il pas lavé les mains devant le Sanhédrin qui réclamait la mort du Juste et qui ainsi péchait ?

A la table du Seigneur il n'est rien d'impur, alors ne prenons pas le repas du Seigneur avec les mains sales.

Maintenant, il nous faut reconnaître qu'il en est qui méprise l'invitation du Saint et ne prenne aucun plaisir à cette invitation, ils préfèrent y renoncer sous multiples prétextes, plus mauvais les uns que les autres.

Il en est d'autres qui ne sont pas invités et qui pourtant essaient de forcer la porte d'accès à la salle du grand festin, revêtus de leurs habits du quotidien de leur vie non régénérée.

Comment cela est-il possible ? Comment refuser, renoncer à cette joie immense, ou bien comment braver l'interdit divin et forcer l'accès de la salle des noces, là ou sont assemblés les « saints » dans la réjouissance de l'amour parfait ?

Ceux qui refusent avec prétextes fallacieux ? .Luc 14/18 - Mais tous unanimement se mirent à s’excuser. Le premier lui dit: J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; excuse-moi, je te prie....Le deuxième dit : j'ai acheté 5 paires de bœufs.... un autre : je viens de me marier...

Vous regretterez le jour venu, lorsque vous entendrez les cris et les rires et que vous demeurerez dans l'obscurité et les Ténèbres ! Mauvais serviteurs entendrez vous alors...

Pour ceux-là qui s'entretiennent par des pensées « frauduleuses » (inexactes et inadéquates) sur la miséricorde divine, voyez et entendez la voix du Seigneur parler : je ne vous ai pas connu !


Lisez encore ceci  - Evangiles selon Mathieu – 22/2 à 4 - Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces ; mais ils ne voulurent pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant : Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin ; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.

Matthieu 22/8 à 14 - Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes ; mais les conviés n’en étaient pas dignes. Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez.

Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs : liez-le pieds et mains, emportez-le et jetez-le dans les ténèbres de dehors, là ou il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus.

Si vous souhaitez pas connaître ce sort peu enviable, ne soyez pas comme ceux qui font n'importe quoi, convertissant la Sainte Parole selon leur perception humaniste de la vérité en posologie médicamenteuse pour enrhumés perpétuels. Le Seigneur dit : je suis celui qui Est.

Des hommes et des femmes de tous âges et de toutes conditions sociales, de toutes races et de tout langage, apprendront, à leur dépend, ce qu'il en coûte de procéder ainsi - Matthieu 25/10 - Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.


Le dernier mot appartient toujours à notre Dieu qui dit ceci au travers du livre de l'Apocalypse :


Apocalypse 19/7 - Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée,

Apocalypse 19/9 - Et l’ange me dit : Ecris : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau ! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.


Frères et sœurs, bien-aimés du Saint d'Israël : il va falloir sortir vos vêtements de fêtes des placards, de les secouer, de les aérer et de voir si les mites ne se sont pas logées dedans.

Voyez ce que dit le Prophète du Seigneur  - Esaïe 52/1 et 2 - Réveille-toi ! réveille-toi ! revêts ta parure, Sion ! Revêts tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte ! Car il n’entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur. Secoue ta poussière, lève-toi, Mets-toi sur ton séant, Jérusalem ! Détache les liens de ton cou, Captive, fille de Sion !


Joseph ! Vendu par tes frères comme esclave ; Revêt ta tunique flamboyante !

Tamar ! Vierge déshonorée par ton frère incestueux ; Revêt ta tunique de fille de Roi !


Il vient afin que vous soyez, que nous soyons éclairés tous et toutes, et dans sa lumière absolue, nous seront assemblés dans la salle des noces, rendus participants au grand festin du roi, de l'Agneau, à cause de son sacrifice.- Esaïe 60/11 - Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l’Eternel se lève sur toi.

Soyez bénis.

 

text, images, and other content