Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

A CEUX QUI PLEURENT...



Esaïe 33/9 - Le pays est dans le deuil, dans la tristesse ; Le Liban est confus, languissant ; Le Saron est comme un désert ; Le Basan et le Carmel secouent leur feuillage.



Par Naomie le 20 Avril 2013.




SHALOM !



Ce matin dimanche, me tenant devant Yéshua, je fus conduite à lire dans ma bible des paroles de consolation et je veux les partager avec vous qui pleurez.

Déjà, j'aimerai affirmer, réaffirmer aux enfants blessés d'Amérique que votre détresse face à tout ce que vous traversez n'est pas cachée devant le Seigneur de toute la terre qui demeure attentif à ses enfants.

A chacune des interrogations faites par ceux qui l'entouraient, pas nécessairement des disciples, le Seigneur répondait, tantôt d'une façon, tantôt d'une autre, mais il ne demeurait pas muet devant ceux qui se tenaient ainsi devant lui.

Voyez et lisez Luc 13/ de 1 à 5 alors qu'il est fait mention de certaines actions sacrilèges commises par Pilate, et des réponses apportées par Yéchua, tant pour expliquer qu'apaiser, mais également afin que tous prennent conscience de leur état de péchés et se repentent afin d'accéder au salut de leur âme. En fait, c'est bien ce que le Seigneur souligne dans l'explication de ce qui arrive : tous ont péché et sont privé de la gloire de Dieu, sauve le pécheur qui, repentant, revient et se détourne de ses mauvaises voies. Romains 3/23.

Toutefois, le Seigneur mettra aussi l'accent sur le fait que si il y a eut des morts (en l’occurrence 18) tous n'étaient pas forcement plus coupables que d'autres, et probablement que parmi eux tous il y avaient des gens de sa maison, de la maison du Père dont le temps était arrivé à son terme - Luc 13/4 - Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu’elle a tuées, croyez-vous qu’elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?

J'aimerai également dire à ceux qui, en Côte d'Ivoire, pleurez en silence, loin du regard des yeux espions, afin de ne pas susciter la haine des conquérants, que le Seigneur a les yeux fixés sur vous et qu'il est celui qui sèchent les larmes, afin que vous vous réjouissiez en lui de ce qu'avance la délivrance et que « la fille de Sion » va se relever.

Je veux vous affirmer aussi que si l'épée remplacera le glaive, c'est que le glaive est arme tranchante et destructrice alors que l'Epée de Justice sépare le vil du précieux et manie la Parole divine de manière à vaincre les paroles méchantes.

On m'a posée cette question comparative entre le glaive et l'Epée, mais je puis dire avec foi que cette Epée dont le Samaritain va se servir n'est pas arme de guerre mais Parole de Dieu et que c'est avec Le Verbe (Christ Yéshua) que va se faire la délivrance.
Réjouissez-vous déjà en espérance avant de vous réjouir en esprit et vérité. Le Roi arrive afin de relever les ruines de « Jérusalem » - Il est le réparateur des brèches et relèvera les pas des murailles tandis que sera mis en évidence la nudité de ceux qui ont mal agit
- Esaïe 58/12 - Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines, Tu relèveras des fondements antiques ; On t’appellera réparateur des brèches, Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable.


Ne vous gaussez pas, vous les moqueurs, parce que le temps de la rétribution arrive, et les larmes seront séchées.



Nous vivons des temps qui mettent notre espérance à rude épreuve, et dès que nous laissons nos yeux errer sur les désastres quotidiens, nous subissons une poussée vers le bas, une poussée telle que nous nous demandons, parfois, pourquoi encore espérer ? Mais si nous prenons appuie sur La Parole de Dieu, faisant fit de ce que nous voyons, afin de vivre pleinement notre foi, alors l'espérance refleurit et nous allons constater ceci : même le Saron, désert pour un temps, va refleurir et porter son fruit - Esaïe 65/10 - Le Saron servira de pâturage au menu bétail, et la vallée d’Acor servira de gîte au gros bétail, pour mon peuple qui m’aura cherché.

Ce matin, c'est un message fait d'espérance que je suis chargée de vous délivrer, parce que le Seigneur insiste sur un point : Dieu ne punit pas à toujours.

Autour de nous il existe plusieurs spécimens de personnes promptes a émettre leur point de vue, afin de nous déstabiliser et surtout bien nous démontrer « notre erreur » d'espérer contre toute attente.

Nous entendons tant de maximes, de sentences, de sornettes que si nous ne demeurons pas les yeux fixés sur Christ, nous sommes en danger de nous égarer dans des sentiers qui ne sont plus droits.


L'incrédule qui déclare qu'il n'y a pas de Dieu, parle avec arrogance de ce qu'il ne connait pas - Psaumes 10/4 - Le méchant dit avec arrogance : Il ne punit pas ! Il n’y a point de Dieu ! — Voilà toutes ses pensées.


Le septique voudra paraître sage mais il n'est sage qu'à ses propres yeux et la bible dit ceci  - Proverbes 11/30 - Le fruit du juste est un arbre de vie, et le sage s’empare des âmes.

Jérémie 9/23 - Ainsi parle l’Eternel : que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse.


Dans l'espérance du salut qui est nôtre nous pouvons affirmer, tout comme le fit le psalmiste en son temps

Psaumes 103/10 - Il ne nous traite pas selon nos péchés, Il ne nous punit pas selon nos iniquités.


si nous ouvrons les yeux nous constatons que la terre est bouleversée de mille et une façons, et cela de manière qui peut nous sembler cruelle.

Mais si nous raisonnons de manière « raisonnable » et juste, nous arriverons à une seule explication : nous et nos pères avant nous ont péché, et notre défaillance spirituelle nous a conduite à nous mettre nous-même en péril, tant était grande la méchanceté de l'homme.

Que nous dit le Seigneur en ce qui concerne le péché de sodomie qui parcours maintenant la terre de manière légale  - Matthieu 11/23 - Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui.


Nous avons une consolation faite d'espoir - Psaumes 126/6 - Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes.


Encore une fois, j'insiste sur le simple fait que tout ce qui nous entoure et qui fait notre quotidien doit être replacé dans son contexte spirituel. Nous nous soucions de bien des choses, du manque de travail, du manque de confort, du manque de liberté ; Nous esquivons la seule vérité qui consiste a croire que nous ne sommes pas des « êtres » d'ici mais bien d'ailleurs et que nous sommes créés de manière a servir Dieu spirituellement.


Si vous avez besoin d'une preuve tangible, prenez connaissance de ces quelques références bibliques qui vous éclaireront en cela :


Ephésiens 2/12... que vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde.


Ephésiens 2/19 - Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.


1 Pierre 2/11 - Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme.


Hébreux 11/13 - C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.


A ce jour, une constatation désolante : beaucoup de bruits montent de la surface de la terre, et c'est une explosion de cris « de joie » et une débauche d'iniquités et d'injustices, auréolées de crimes et de violences de tous genres. Notre jeunesse se noie dans le monde virtuel qui lui fait oublier la réalité de la vie et la vérité concernant leur mode de vie qui frôle l'infamie.

La Bible dit que lorsque nous verrons une résurgence de Sodome et Gomorre, nous assisterons à un grand nettoyage spirituel de ceux et celles qui n'acceptent pas, qui ne veulent plus vivre pareillement au modèle proposé par l'ennemi de la maison de dieu.

Même ce qui se vit dans le sein des « assemblées » au nom du Seigneur Yéshua sera dévasté et la puanteur qui est montée jusqu'au ciel sera balayée puissamment (Les descendants de Loth seront anéantis a cause du péché de Loth et son incestueux comportement d'avec ses deux filles qui engendrèrent suite à ce débordement.)

Contrairement à cela nous devrions prendre le sac et répandre sur nos têtes la cendre afin de dire à la face du monde son inqualifiable comportement, et tendre vers notre seigneur des mains languissantes et lui offrir en sacrifice nos cœurs circoncis de sa propre main. Nous devrions prendre au pied et à la lettre l'injonction suivante de prendre le deuil pour la terre et ses occupants - Jérémie 6/26 - Fille de mon peuple, couvre-toi d’un sac et roule-toi dans la cendre, prends le deuil comme pour un fils unique, verse des larmes, des larmes amères ! Car le dévastateur vient sur nous à l’improviste.


Nous pleurons parce que le monde va vers une dérive comme jamais auparavant cela ne fut, et nous savons que la terre, préservée de la dévastation de l'eau comme du temps du Déluge, trouvera son châtiment par le feu pour lequel elle est réservée - 2 Pierre 3/7 - tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.


Frères et sœurs qui a ce jour pleurez sur l'état lamentable de l'église apostate démunie de la ceinture de force que lui a donné Dieu a sa genèse, sachez que vos cris sont entendus parce que le Seigneur n'est pas sourd pour entendre, lui qui entendit les cris poussés par Israël du temps de sa servitude - Exode 4/11 - L’Eternel lui dit : Qui a fait la bouche de l’homme ? et qui rend muet ou sourd, voyant ou aveugle ? N’est-ce pas moi, l’Eternel ?

Psaumes 28/1 - De David. Eternel ! c’est à toi que je crie. Mon rocher ! ne reste pas sourd à ma voix, de peur que, si tu t’éloignes sans me répondre, je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.


Celui qui a pris pour valeur étalon l'or et l'argent sera un jour dans l'angoisse de voir son dieu disparaître ; Déjà la valeur marchande de ces métaux baisse parce que trop évalués par le « Marché » et ceux qui ont investit, à l'image de ceux qui ont fait ce choix boursier à l'Ile de Chypre et qui sont à ce jour amputés gravement d'une grande partie de leurs avoirs, ceux-là, dis-je, vont connaître des frayeurs devant la fuite de leurs capitaux financiers. Ils ont bâtit sur le sable – Mathieu 7/26 – Ce qui fera chanceler et basculer leur maison sera le fait que les bâtisseurs n'ont pas posé de fondation à leur ouvrage.


Frères et sœurs, l'amour de Dieu dure à toujours – Psaumes 118, mais sachez en vérité que s'il est Père, il est avant tout Dieu, et ce qui fera la différence en notre faveur au jour du Jugement, ce sera le fait que notre vie est infuse, enfouie en celle de Christ Yéshua, et notre espérance, ornement de notre foi, sera intacte contrairement à ceux interpellés par le Seigneur en ces termes : gens de peu de foi pourquoi avez-vous douté ?


Frères et sœurs, il est aisé de dire des paroles agréables qui, pareilles à des chansons, endormiront l'intelligence et paraîtront comme véritables, même aux cœurs les plus sages. Mais dire la vérité offre le risque de ne pas être entendu, voir même d'être rejeté.

Christ n'a pas été entendu du plus grand nombre et pourtant n'est-il pas Le Véritable et Le Fidèle ?

Nous marchons sur des chemins qui peuvent nous paraître âpres et durs, compliqués aussi, et si nous nous laissons aller, le découragement peut intervenir et faire de nous des « morts » spirituels.

Nous devons relever le défi grandiose de la foi, de cette foi qui, telle le grain de sénevé, abrite dans son feuillage les oiseaux de la terre ; Cette foi semblable à celle du Seigneur qui interpella l'olivier et instantanément, le réduisit au statut d’eunuque » le rendant stérile à jamais.

De cette foi qui nous fait aller a la rencontre de Christ tout en marchant sur l'eau, sans tenir compte des éléments déchainés et des circonstances qui nous entoure.


Sachez que votre foi est le joyau qui rutile comme le plus beau des diamant à la couronne qui ceint le front de notre Seigneur vainqueur des puissances de l’Enfer réunies ensemble contre lui, contre nous.

Les démons peuvent agir, que peuvent-ils contre ceux qui portent le sceau su Seigneur sur leur âme ?

N'est-il pas écrit que tout lui est soumis ? Tout, même l'Enfer et ses locataires, le Séjour des Morts tout comme la nuit ou le jour lui est soumis, rien ne lui échappe et nous sommes à lui !

Alors, vous qui a ce jour pleurez d’abondantes larmes, qui vous brûlez les yeux à la force de couler des torrents salés, sachez qu'approche la délivrance et que l'espérance, votre fruit, doit demeurer aussi frais qu'au jour ou vous l'avez reçu en votre cœur - Juges 21/2 - Le peuple vint à Béthel, et il y resta devant Dieu jusqu’au soir. Ils élevèrent la voix, ils versèrent d’abondantes larmes,


Vos larmes seront le terreau qui fertilisera la terre afin que reverdissent les déserts et que les fleurs du Saron soient en grands nombres merveilles parmi les merveilles de la Création.


Ce n'est pas tant ce qui nous fait pleurer qui est important, c'est pourquoi nous pleurons, et ce qui nous fait verser ces larmes chaudes et amères en même temps.


Nous savons que nous ne sommes pas des pleureuses, mais notre âme est malade du péché de ce monde, et nous ne pouvons pas en supporter plus encore ; Mais cela le Seigneur le sait !


Séparons le vil du précieux, dans nos vies premièrement, et dans l'église ensuite, afin de que monde aspire à boire à la coupe de la délivrance. Notre foi n'est pas de la quincaillerie, c'est de l'or pur. Nous ne pouvons pas nous associer avec l'esprit du monde, même s'il est dans l'église déjà.

Nous n'avons pas a agir de manière charnelle, même quand s'en présente l'envie, et nous devons regarder ou nous même nos pas !

Demeurons, ou retournons, si nécessaire, dans les sentiers anciens ou régnaient la foi et l'amour de Dieu et quittons une fois pour toute les chemins pavés d'or de ce monde impie et impitoyable qui cherche à nous broyer dans la mondialisation, instrumentée par les émissaires de Satan.


Frères et sœurs, un dernier mot :


Romains 15/13 - Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit !


Amen.