CAPPA-Sourds-Haiti: Centre d’Aide aux Personnes à Problèmes Auditifs.
CAPPA-Deaf-Haiti: Help Center for People with Hearing Problems.
CAPPA-Sordo-Haití: Centro de Ayuda para Personas con Problemas de Audición.

"C.A.P.P.A, l'Oreille et la voix des Sourds et des Malentendants d'Haïti" / "C.A.P.P.A, the ear and the voice of the Deaf and Hard of Hearing of Haiti" /
"C.A.P.P.A, el oído y la voz de los Sordos y Duros de Oído de Haití"

CAPPA-Sourds-Haïti / CAPPA-Deaf-Haïti / CAPPA-Sordo-Haïti

         Objectifs de CAPPA-SOURDS-HAITI                         

  • Intégrer et accompagner psycho-socio-cuturellement les personnes à problèmes auditifs (Enfants, Jeunes, Adultes Sourds et Malentendants) en Haïti ;
  • Prévenir la population entendante des polluants sonores et des autres causes de la Surdité ;
  • Promouvoir la langue des Signes même après sa reconnaissance officielle comme une troisième langue à part entière en Haïti ;
  • Informer / Sensibiliser  les Sourds grâce à la langue des signes sur: les IST / VIH, l’abus de la drogue, la grossesse précoce…

                                                                                   Goals CAPPA-HAITI-DEAF

  • Integrating and accompany psycho-socio-cuturellement people with hearing problems (Children, Youth, Adults Deaf and Hard of hearing) in Haiti;
  • Preventing people hearing sounds of pollutants and other causes of deafness;
  • Promoting language signs even after its official recognition as a third language in its own right in Haiti;
  • Inform / Educate the Deaf through sign language: STI / HIV, drug abuse, early pregnancy…

                                                                        Objetivos CAPPA-sordo-HAITÍ

  •  Integración y acompañamiento psico-socio-cuturellement las personas con problemas de audición (niños, jóvenes, adultos sordos y duros de oído) en Haití;
  • revención de la gente audiencia sonidos de contaminantes y otras causas de sordera;
  • La promoción de la lengua signos, incluso después de su reconocimiento oficial como una tercera lengua en su propio derecho en Haití;
  • Informar / Educar a los sordos a través del lenguaje de signos: las ITS / VIH, el uso indebido de drogas, embarazo precoz…

CAPPA-Sourds-Haïti / CAPPA-Deaf-Haïti / CAPPA-Sordo-Haïti

La pensée de Emmanuel Kant sur "la Surdité"

« Etre incapable de voir vous isole des choses. Etre incapable d'entendre vous isole des êtres » 

 

The thought of Imanuel Kant on "Deafness"  
"Being unable to isolate you see things. Being unable to hear you isolate beings "

 
El pensamiento de Immanuel Kant sobre "Sordera"
 "Ser incapaz de aislar a usted ver las cosas. Ser incapaz de oírle aislar seres "

Memorial à la chandelle 18 Mai 2008 avec la fondation POZ

 Le neuvième (9ème) mémorial à la chandelle avec la fondation POZ (Promoteurs Objectif Zérosida) le 18 Mai 2008 dernier a été une grande première car le message du mémorial a été interprété en langue des signes devant plus de quatre cent (400) de personnes sourdes et malentendantes. Dans les 6 points suivants ;

            1.          Institut Montfort pour enfants sourds, Rue St-Matin.

2.          En face  de l’école St-Vincent, Rue Paul IV.

3.          2ème Eglise Baptiste,  Rue St-Matin

4.          Place de la Renaissance, Carrefour Aéroport et Nazon.

5.          Eglise Baptiste de Bolosse, Ave Bolosse

6.          Eglise Saint Trinité, Rue Paul IV.

 

Avant la journée traditionnelle les sourds ont commémorés à leur façon la 9ème journée

Les sourds de la 2ème Eglise Baptiste de

CONTEXTE

 

Un quart de siècle après sa découverte, le SIDA demeure toujours un problème de santé publique : 38 millions de personnes vivent avec le VIH ; toutes les seize secondes, une nouvelle contamination survient ; plus de vingt-trois millions de personnes sont mortes du SIDA. Cette pathologie touche tous les continents. L’Afrique est le continent le plus durement touché, on y dénombre plus de deux tiers des personnes contaminées par le VIH et environ quatre-vingt-dix pour cent des décès. Dans les Caraïbes, Haïti, les Bahamas, Trinidad et Tobago ont les plus hauts niveaux de prévalence du VIH. Environ 430.000 personnes vivent avec le VIH dans la région et Haïti compte environ 50% de ces cas. Le SIDA est la première cause de mortalité actuellement en Haïti :

 

v     plus de 250.000 enfants sont orphelins du SIDA

v     le VIH se propage rapidement dans les groupes d’âge les plus productifs et chez les femmes

v     l’espérance de vie  à la naissance est autour de 54 ans

 

Cependant les efforts de lutte contre le VIH/SIDA ont régulièrement progressé durant ces dernières années à l’échelle internationale et nationale : les campagnes de prévention, les  soins palliatifs, la trithérapie, le support psychosocial des infectés et de leurs familles, la lutte contre la stigmatisation et la discrimination sont autant  de stratégies utilisées. La prévalence de l’infection au VIH dans notre pays est de 2.2% alors qu’elle était de 6.4% en 1998. Cet épineux problème déborde largement le secteur de la santé car le VIH se propage rapidement dans les groupes d’âge les plus productifs avec des conséquences néfastes sur l’économie et le développement durable. Toutes les institutions impliquées dans la lutte sont unanimes à reconnaître que pour conserver les acquis, il faut maintenir une mobilisation continue et efficace, laquelle représente un des objectifs du Mémorial National Sida à la Chandelle.

 

HISTORIQUE ET NATURE DU MEMORIAL SIDA  A LA CHANDELLE

Le Mémorial SIDA à la Chandelle, un programme du Global Health Council (Conseil Mondial de Santé)  qui encourage les communautés et les personnes du monde entier à lutter contre le VIH/SIDA. La première commémoration s’est déroulée en 1983. Chaque année, cette activité, devenue le plus grand mouvement mondial contre le SIDA, se réalise au sein de plus de 3000 communautés dans plus de 85 pays le troisième dimanche du mois de mai.

 

Le monde est à sa 25ème commémoration tandis que Haïti est à sa 9ème. La célébration du Mémorial est toujours coordonnée par la Fondation POZ. Réalisée au début à Port-au-Prince et à Jérémie, elle s’étendit peu à peu vers les autres départements selon les aires d’action  des différents partenaires. 

 

La commémoration peut avoir divers aspects tels que :

v     Religieux : les célébrants contribuent à la mobilisation en lisant le message du Comité Central, en priant pour les infectés et affectés ou en allumant  des bougies en mémoire des victimes selon leur foi spécifique.

v     Artistique : la sensibilisation se fait à travers des expositions (panneaux en patchwork), des chants, des danses, des pièces de théâtre etc.

v     Politique : la participation du Gouvernement est activement recherchée à travers ses différents ministères : MSPP, Education Nationale, Condition Féminine et autres.

 

Les 10 départements d'Haïti

Information puiseés sur le site de FAVACA

http://floridahaiti.org/?q=node/35

 

 Départements d'Haïti

 

Artibonite est situé dans la partie nord du pays. Ce département a une superficie de 4 984 Km² et une population de 1 168 800 habitants (2002). Il s'agit de la principale région rizicole du pays. Ses plus grandes villes sont Gonaives (le chef-lieu) et Saint-Marc. En février 2004, une insurrection a tenté en vain de proclamer l'indépendance d'Artibonite. Ce département compte cinq arrondissements qui sont: Dessalines; Gonaives; Gros-Morne; Marmelade; et Saint-Marc.

 

Centre comme son nom l'indique, il s'agit du département au centre du pays. D'une superficie de 3 675 km², il s'étend le long de la frontière avec la République dominicaine et a une population de 564 200 habitants (2002). Son chef-lieu est Hinche. Seul département enclavé d'Haïti, il abrite le deuxième plus grand lac du pays, le Lac Péligre. Ce lac a éété créé à la suite des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Péligre sur la Rivière Artibonite en 1956, le plus grand barrage hydroélectrique des Caraïbes.

Le département comprend quatre arrondissements: Cerca la Source; Hinche; Lascahobas; et Mirebalais.

 

Grand-Anse est un département situé dans la partie sud-ouest du pays. Son chef-lieu est Jérémie. En 2003, la superficie de ce département a été réduite par la formation d'un nouveau département, Nippes, créé à partir des arrondissements de Miragoâne et d'Anse-à-Veau. Avant cette amputation, le territoire avait une superficie de 3 310 km2 et une population de 733 200 habitants (2002).

Ce département est aujourd'hui constitué des trois arrondissements suivants: Anse d'Hainault; Corail; et Jérémie.

 

Nippes, jadis territoire du Département Grand'Anse, a éé baptisé en 2003 département officiel d'Haïti. Son chef-lieu est Miragoâne. Il est considéré comme le plus grand port du monde de commerce des marchandises d'occasion, la plupart de celles-ci provenant du Port de Miami.

Ce département compte trois arrondissements: Miragoâne; Anse-à-Veau; et Baradères.

 

Nord est l'un des plus grands et plus peuplés départements du pays et se situe directement au nord du département Centre. Sa superficie est de 2 106 km² et sa population de 872 200 habitants (2002). Cap-Haïtien, son chef-lieu, abrite certains des plus célèbres attractions touristiques du pays, à l'instar de la Citadel Laferrière.

Le département est subdivisé en 7 arrondissements: l'Acul-du-Nord; Borgne; le Cap-Haïtien; Grand-Rivière du Nord; le Linbé; Plaissance; et Saint- Raphaël.

 

Nord-Est, lùun des plus petits départements d'Haïti, est situé le long de la frontière nord avec la République dominicaine à l'est. Il a une superficie de 1 805 km² et une population de 283 800 habitants (2002). Son chef-lieu, Fort-Liberté, a été fondé en 1578 par les Français et abrite de nombreux sites historiques.

Le département compte quatre arrondissements: Fort-Liberté; Ouanaminthe; le Trou-du-Nord; et Vallières.

 

Nord-Ouest est le département le plus au nord d'Haïti et abrite les plages sur lesquelles Christophe Colomb posa les pieds pour la première fois en 1492. Sa superficie est de 2 176 km² et sa population de 488 500 habitants (2002). Autrefois département riche en exportations de café et de bananes, il est aujourd'hui une terre très pauvre. Sa capitale et principale ville est Port-de-Paix, baptisée Valparaiso par Christophe Colomb. Il est constitué des trois arrondissements suivants: Môle Saint-Nicolas; Port-de-Paix; et Saint-Louis du Nord.

 

Ouest est le plus important département d'Haïti, son chef-lieu est également la capitale du pays: Port-au-Prince. Celle-ci est la plus grande ville d'Haïti et compte près de la moitié de la population du département. Ouest a une superficie de 4 827 km² et compte une population de 2 943 200 habitants (2002). Il est l'un des quatre départements ayant une frontière commune avec la République dominicaine à l'est et abrite le principal aéroport du pays.

Celui-ci est subdivisé en cinq arrondissements: l'Archaie; Croix-des-Bouquets; La Gonâve; Léogâne; et Port-au-Prince.

 

Sud est le département le plus au sud d'Haïti. Il a une superficie de 2 794 km² et une population de 745 000 habitants (2002). Son chef-lieu, Les Cayes, abrite les principaux ports d'exportation du pays.

Le département comprend cinq arrondissements: Aquin; les Cayes; les Charbonnières; les Cöteaux; et Port Salut.

 

Sud-Est est la partie au sud-est du pays. Sa superficie est de 2 023 km², sa population de 518 200 habitants (2002). Il touche la République dominicaine dans la partie la plus au sud de la frontière. Son chef-lieu, Jacmel, fondé en 1 698, n'a rien perdu de son charme du 19e siècle.

Le département compte trois arrondissements: Bainet; Belle-Anse; et Jacmel.

Earthquake and deaf in Haiti 2010/ Terremoto y sordos en Haití 2010/ Tremblement de terre et les sourds en Haïti 2010

http://www.youtube.com/user/ANSORDOJR

title

Click to add text, images, and other content